Louga, 8 mars (APS) – Le centre hospitalier Amadou Sakhir Mbaye de Louga et le président du collectif des entrepreneurs et opérateurs économiques de la région ont signé, jeudi, un partenariat visant à finaliser la construction du pôle mère-enfant et rendre fonctionnel le service d’accueil et d’urgence (SAU) de cet établissement sanitaire.

Ce partenariat a été paraphé par le président du conseil d’administration du centre hospitalier Amadou Sakhir Mbaye, Amadou Mberry Sylla, et le président du collectif des entrepreneurs et opérateurs économiques de la région de Louga, Abdou Coumba Diop.

La construction du pôle mère-enfant et rendre fonctionnel le service d’accueil et d’urgence vise à améliorer les conditions d’accueil et de traitement des malades dans la région de Louga.

Selon Abdou Coumba Diop, cette convention de partenariat “consiste à trouver ensemble des ressources financières et matériels et à entreprendre des travaux en vue de finaliser la construction d’un pôle mère-enfant et de rendre fonctionnel le service d’accueil et d’urgence (SAU) du centre hospitalier Amadou Sakhir Mbaye”.

L’opérateur économique a offert “dix millions FCFA au centre hospitalier pour la réhabilitation de son service d’accueil et d’urgence”, avant d’inviter “tous les fils de Louga à se joindre à cet élan de solidarité” qui, selon lui, vise “à améliorer les conditions d’accueil et de traitement des malades à Louga”.

Il se dit convaincu que “c’est mieux d’aller trouver un malade à l’hôpital et le soutenir pour qu’il puisse se soigner que de l’accompagner à sa dernière demeure ou d’assurer les frais de ses funérailles”.

Dans cette dynamique, il a insisté sur “la nécessité de sensibiliser les Lougatois pour qu’ils s’impliquent dans la finalisation des travaux d’infrastructures du centre hospitalier Amadou Sakhir Mbaye au nom de la fraternité et de la foi au Tout-Puissant, car toute bonne action sera rétribuée à son auteur à l’au-delàs”.

“Personne ne va pas politiser ce projet qui vise aussi un accès généralisé à des soins de santé de qualité, de proximité et de moindre coût pour les populations du département de Louga et du reste de la région”, a-t-il déclaré.

Le président du conseil d’administration du centre hospitalier Amadou Sakhir Mbaye, Amadou Mberry Sylla, a déclaré que “tout le monde est content du don d’Abdou Coumba Diop parce qu’il ne peut pas donner de l’argent à tout le monde, mais ce qu’il a fait, c’est pour l’intérêt général”.

Il a souligné que “le conseil départemental a régularisé quarante agents parmi le personnel du centre hospitalier en 2023, pour qu’ils puissent avoir un salaire fixe”.

Le conseil départemental a aussi “augmenté son budget qui est passé de 300 à 400 millions FCFA, mais également nous octroyons une subvention annuelle de dix millions FCFA depuis notre arrivée”, a ajouté M. Sylla.

“L’Etat nous a confié la gestion et l’entretien de l’hôpital de niveau 2, alors si vous êtes venus nous accompagner dans ce travail, non seulement vous nous soutenez, mais également vous soutenez le département, la région et le pays”, a-t-il conclu.

DS/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT-EQUIPEMENTS / Malika : une motopompe et du matériel roulant offerts à la SONAGED 

Malika, 16 avr (APS) –  Le Projet de promotion de la gestion intégrée et de l’économie des…