Bakel, 10 juin (APS) – La ville de Bakel (est) a abrité une rencontre d’échanges et de recherche pour l’opérationnalisation des Objectifs de développement durable (ODD) au niveau local afin de proposer des solutions face au changement climatique.

Cette rencontre est organisée dans le cadre du projet Xpaths qui intervient dans la zone des Niayes, à Ranérou Ferlo et à Bakel où l’agriculture l’élevage et la pêche sont pratiqués.

“L’objectif de ce projet, c’est comment opérationnaliser les ODD au niveau communal”, a expliqué Docteur Amadou Amad Diallo, chercheur dans le cadre du projet Xpaths. Il a précisé que ce projet de recherche et d’action porte sur les objectifs de développement durable.

Il s’exprimait à l’issue de la rencontre présidée par l’adjoint du président du conseil départemental de Bakel, en présence des acteurs de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et des services techniques concernés.

Ainsi, pour opérationnaliser les ODD, il a souligné l’importance de mettre en place un cadre départemental qui permet à ce que les projets et programmes reflètent les aspirations des populations.

“On attend la mise en place d’un cadre départemental. Il va servir de cadre de partage du projet mais aussi d’harmonisation et de synergie entre les acteurs”, a dit M. Diallo.

Ce cadre va aider à mieux porter les projets de développement, à orienter le développement et à réajuster les actions des programmes et projets de développement, a fait valoir l’enseignant-chercheur à l’université numérique cheikh Hamidou Kane

“C’est un processus de co-construction avec la population. Elle-même a identifié leurs contraintes, proposé des solutions. On a procédé à une priorisation pour voir parmi toutes les solutions, lesquelles sont prioritaires et une fois opérationnaliser qui touchent beaucoup de domaines en même temps”, a-t-il expliqué.

Concernant des solutions pour faire face et s’adapter au changement climatique, il a proposé quelques leviers pour une agriculture, un élevage et une pêche durable.

“Pour l’agriculture, on continue de le faire comme avant alors que les saisons ne sont plus les mêmes. Parmi les solutions, il y a adaptation des pratiques culturales, dont les types de semences adaptées au changement climatique”, a-t-il suggéré.

AND/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-FISCALITE / Les nouvelles autorités invitées à élargir l’assiette fiscale pour collecter davantage de recettes (expert)

Saly, 22 juin (APS) – Le président de la section fiscale de l’Ordre national d…