De l’envoyé spécial de l’APS, Abdou Kogne Sall

Baku, (Azerbaïdjan), 2 mai (APS) – L’impact des réseaux sociaux sur la promotion du dialogue entre les peuples a été l’un des thèmes sur lesquels les participants au 6e Forum mondial de Baku sur le dialogue interculturel ont planché jeudi, deuxième et dernier jour de cette rencontre internationale abritée par la capitale de l’Azerbaïdjan, a constaté l’envoyé spécial de l’APS.

Des panélistes en provenance de plusieurs parties du monde ont notamment débattu du sujet en évoquant notamment la possibilité offerte par les médias sociaux de construire des ponts pour favoriser le dialogue des cultures mais aussi éviter que les réseaux sociaux ne soient en fin de comptes des instruments pouvant provoquer l’érection de murs entre les peuples et leurs cultures.

En plus du décloisonnement qu’ils favorisent, les médias sociaux ont été décrits par les experts du forum comme des plateformes pouvant véhiculer la rumeur, les fausses informations (Fake news), la stigmatisation et bien d’autres facteurs constituant des limites au dialogue entre les cultures.

 Le panel consacré à l’impact des médias sociaux sur le dialogue des cultures figurait parmi les sept panels au programme, au deuxième jour du Forum mondial de Baku sur le dialogue interculturel.

Mercredi, la question de l’autonomisation des femmes comme élément pouvant contribuer au renforcement du dialogue des cultures a été abordée par des participants.

Autour du thème axé sur le renforcement des droits des femmes par l’interculturalité, les participants à ce panel, des femmes en majorité, ont insisté sur le fait que ”sortir les femmes de la pauvreté était une voie vers un progrès mondial”.

Des participantes au forum ont notamment ont présenté la pauvreté des femmes comme un frein à la promotion du dialogue interculturel. ‘’Sans autonomisation, point de développement, de compréhension et de dialogue’’, a par exemple expliqué Bahar Muredova, la modératrice du débat tenu mercredi dans l’une des salles de conférence du palais des congrès de Baku.

Au total, 700 participants représentant une centaine de pays prennent part à la sixième édition du Forum de Baku sur le dialogue interculturel, ouverte mercredi en présence du chef de l’Etat d’Azerbaïdjanais.

Ilham Aliyev est l’initiateur du processus de Baku sur la paix mondiale, matrice du Forum, une plateforme internationale d’échanges sur le dialogue interculturel, dont la 6e édition est placée sous le thème : ‘’ Le Dialogue pour la paix et la sécurité mondiale’’.

AKS/MTN/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MINES / Contenu local : 40 femmes du Bosséa formées à la teinture et à la saponification

Thilogne, 17 mai (APS) – Le Forum civil a formé une quarantaine de femmes issues des…