Diourbel, 12 juil (APS) – Les épreuves du BFEM ont démarré mercredi sans difficulté majeure sur toute l’étendue du territoire de la région de Diourbel, a confié à l’APS, l’adjoint au gouverneur en charge des Affaires administratives, Omar Ndiaye.

‘’Aujourd’hui, c’est le début des examens du Bfem. Comme il est de coutume nous avons fait le tour. Et ce que nous avons constaté, c’est que l’examen se déroule normalement au niveau de la région de Diourbel’’, s’est félicité M. Ndiaye qui a visité les centres d’examen de la commune de Diourbel en compagnie du préfet du département, Mamadou Khouma, du secrétaire général de l’Inspection d’académie, Modou Ndiaye et de l’inspecteur de l’éducation et de la formation, Yankhoba Mansaly.

Dans chaque centre visité, dit-t-il, les épreuves ont démarré à l’heure, les examinateurs sont présents et en nombre suffisant. ”Maintenant, ce qui reste à faire, c’est de continuer sur cette lancée et attendre dans deux ou trois jours, les résultats’’, selon lui.

L’adjoint au gouverneur a par ailleurs invité les acteurs de l’éducation à profiter de ces grandes vacances pour réfléchir ensemble sur les voies et moyens permettant de résoudre pour de bon les problèmes liés à la gestion financière des établissement scolaires, ainsi qu’au fonctionnement des comités de gestion de ces établissement, notés cette année.

En cette période de fin d’année, il a estimé nécessaire de passer ”quelques messages” à l’ensemble de la communauté éducative de l’académie de Diourbel, des thématiques qui, selon lui, ”méritent réflexion”.

‘’La gestion financière a causé quelques difficultés par rapport à certains proviseurs d’écoles. Nous avons même vu qu’il y’a un proviseur qui a été relevé à cause de cela. Des élèves sont même allés en grève, disant qu’il y’a des malversations au niveau du CGE. Pour ça aussi, on invite vraiment l’inspection d’académie à réfléchir et assurer le minimum possible pour renforcer les capacités de ces Principaux de centres et ces Proviseurs”, a-t-il préconisé.

Omar Ndiaye a dans la même veine invité toute la communauté éducative à veiller à ce que ‘’l’espace scolaire soit exempt de politique’’, mais également à trouver des solutions idoines par rapport ”au phénomène du vol de mobiliers et de manuels scolaires, constaté tous les ans pendant la rentrée scolaire, dans certains établissements scolaires de la région”.

”Nous avons constaté qu’il y’a quelque part des problèmes dans la gestion (…). Donc, il nous revient en tant que gestionnaires du système, d’organiser des activités de partage qui permettront de définir les rôles et les responsabilités de chaque acteur pour limiter les dégâts et permettre à tout un chacun de jouer pleinement son rôle et permettre aux établissements de marcher avec efficacité et efficience”, a pour sa part réagi le secrétaire général de l’Inspection d’académie, Modou Ndiaye.

MK/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-FOOTBALL / Tournoi féminin UFOA U20 : le Sénégal s’impose d’entrée face à la Gambie

Dakar, 20 mai (APS) – L’équipe du Sénégal U20 a dominé la Gambie sur le score de deu…