Saly-Portudal, 30 août (APS) – La Délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale (DGPSN) et ses partenaires veulent que l’Etat consacre au moins 7% du budget national au financement de la protection sociale, a annoncé mercredi son administratrice, Aminata Sow.

“Nous voulons qu’au moins 7% du budget  de l’Etat soit destiné à la protection sociale. Pour la rende pérenne et l’étendre cela demande des moyens. C’est pourquoi, il faut que l’on réfléchisse sur son financement”, a plaidé Mme Sow.

Elle s’entretenait avec l’APS en marge d’un atelier de partage de deux jours avec les élus locaux (parlementaires, conseillers, maires et  présidents de département) portant sur le projet de loi d’orientation de la protection sociale.

Ainsi, fait-elle savoir, “après discussion avec des partenaires et des experts sur la question, il a été suggéré de faire figurer sur le texte de loi, la question du financement en invitant l’Etat à réserver au moins 7% du budget au financement de la protection sociale. Cela n’est pas encore intégré mais c’est une proposition”.

La délégation générale  à la protection sociale et à la solidarité nationale va s’inspirer de la deuxième étude réalisée par le Bureau international du travail (BIT) sur la traçabilité du financement en matière de protection sociale.

“Le résultat devra nous permettre de savoir quel pourcentage du budget consacré au financement de la protection sociale. C’est un secteur multisectoriel pour lequel, il faut savoir définir ce qui est dépensé et ce qui ne l’est pas”, a fait observer la déléguée générale.

“Nous voulons que l’Etat octroie  au moins 7% du budget national à la protection sociale”, a-t-elle insisté.

Pour ce faire, il faut que le financement de la protection sociale soit sécurisé, à travers le budget de l’Etat mais également des collectivités territoriales.

“Il faut que les collectivités territoriales s’engagent à financer la protection d’autant plus qu’elles sont les premiers contacts avec les populations”, a plaidé Aminata Sow, ajoutant que c’est tout le sens de ce projet de loi qui sera bientôt présenté à l’Assemblée nationale pour son adoption.

Par ailleurs, a-t-elle soutenu,  la protection sociale est une priorité pour le gouvernement.

“La protection sociale est mise en œuvre depuis longtemps mais nous avons constaté un regain d’engagement en 2012 parce que c’est une politique publique qui entre dans cadre normatif”, a souligné Aminata Sow.

“C’est tout le sens de ce projet de loi d’orientation de la protection sociale. Il porte sur le financement de la protection sociale, les personnes concernées durant tout leur cycle de vie en vue de leur procurer une protection sociale universelle”,  a-t-elle expliqué.

SBS/ASB/MTN

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

MONDE-SANTE / A Genève, Docteur Ibrahima Sy présente les innovations mises en œuvre par le Sénégal

Genève 27 mai (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Docteur Ibrahi…