Dakar, 29 mai (APS) – Les Sud-Africains sont appelés aux urnes, ce mercredi, pour élire leurs représentants au Parlement dans un scrutin, dit-on à l’issue incertaine, en raison d’un recul annoncé du Congrès national africain (ANC), le parti du président sortant Cyril Ramaphosa.

Plus de 27 millions d’électeurs sont attendus dans les 23 000 bureaux de vote à travers le pays pour élire les 400 députés qui vont désigner le président de la République pour un mandat de cinq ans et les conseillers provinciaux.

De nombreux observateurs, s’appuyant souvent sur des sondages, prédisent une perte de vitesse du parti de Nelson Mandela, l’ANC, qui risque notamment de perdre sa majorité absolue.

Afrobarometer, un réseau de recherche panafricain et indépendant crédite les parties politiques en lice pour les élections générales sud-africaines de pourcentages révélateurs de la complexité et des incertitudes qui planent autour de ce scrutin.

Ce réseau de recherche, dans ses projections, juge probable que le score de l’ANC passe en dessous de 50 % des suffrages, évoquant notamment l’incertitude quant à la possibilité pour la formation politique au pouvoir depuis 30 ans de sécuriser le nombre de sièges requis (201) pour garder sa majorité absolue à l’Assemblée nationale.

Les mêmes sondages tablent sur un score compris entre 20 et 22 % pour l’Alliance démocratique dirigé par John Steenhuissen, entre 10 et 12 % pour les Combattant pour la liberté économique de Julius Malema et placent le MK un parti dissident de l’ANC entre 8 et 9 %.

Les précédentes élections générales de mai 2019 avaient été marquées par un recul en termes de résultats électoraux du Congrès national africain au profit de la principale formation d’opposition, l’Alliance démocratique (DA) et les Combattants pour la liberté économique (EFF). 

Cyril Ramaphosa dirige l’Afrique du Sud depuis février 2018 à la suite de la démission de Jacob Zuma, condamné pour corruption. Il avait été reconduit à la présidence du pays le 22 mai 2019. 

 

AKS/KM/ASG/SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-SERMON / Tivaouane : Serigne Babacar Sy Abdou Aziz Dabakh dénonce le massacre du peuple palestinien

Tivaouane, 17 juin (APS) – Le marabout Serigne Babacar Sy Abdou Aziz Dabakh a dénoncé lund…