Dakar, 21 avr (APS) – La célébration de l’Aïd el-Fitr dans la dispersion et la fronde survenue au Conseil économique, social et environnemental (CESE) sont les sujets les plus en vue dans les quotidiens parvenus vendredi à l’APS.

‘’Deux fêtes de l’Aïd el-Fitr pour les musulmans’’, titre Sud Quotidien.

La Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire a appelé la communauté musulmane à célébrer la fin du mois du jeûne samedi 22 avril, ‘’le croissant lunaire n’[ayant] été aperçu dans aucune localité du pays’’, rapporte Sud Quotidien.

‘’La Coordination des musulmans du Sénégal appelle à prier vendredi 21 avril, la nouvelle lune ayant été aperçue dans plusieurs contrées du pays et à l’étranger’’, ajoute le même journal.

‘’Il y aura deux Korité étalées entre ce vendredi et demain. C’est la rupture !’’ écrit Le Quotidien en rappelant que les musulmans ont entamé le jeûne à l’unisson, le même jour.

L’Observateur fait remarquer que ‘’l’unité notée au démarrage du mois béni de ramadan ne sera pas observée pour la fin du jeûne chez les musulmans’’.

WalfQuotidien pose la question de savoir pourquoi Macky Sall ‘’hésite’’ à procéder au ‘’limogeage’’ d’Idrissa Seck, le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

M. Seck, un opposant devenu un allié du président de la République, a fait une déclaration de candidature à l’élection présidentielle du 25 février 2024 et a soutenu que Macky Sall n’a pas le droit d’y participer.

Des membres du bureau du CESE ont empêché la tenue d’une session de l’institution, mercredi, pour lui faire payer ce qu’ils considèrent comme une double faute : annoncer unilatéralement une candidature et déclarer Macky Sall non partant.

‘’Idrissa Seck jouit-il d’un privilège que les autres responsables de l’APR et de la coalition Benno n’ont pas ?’’ questionne WalfQuotidien, ajoutant que le président du CESE ‘’se permet certaines libertés comme le fait de dire que Macky Sall ne peut pas briguer un troisième mandat sans être inquiété’’.

Sadio Mané ‘’tarde à répondre aux attentes’’

Dans le quotidien Le Soleil, le maire Benno Bokk Yaakaar (majorité présidentielle) de Sibassor (centre), Ousseynou Diop, déclare que ”les Sénégalais ont toujours réglé leurs problèmes politiques par les urnes’’.

Il est dès lors inutile de les inciter à la violence politique, laisse entendre M. Diop.

‘’Chaque responsable politique doit cultiver la paix […] en respectant les institutions et en évitant d’encourager toute action pouvant entraîner la destruction de biens publics ou privés’’, a-t-il répondu à une question relative aux récentes violences politiques.

En sport, le journal Stades est préoccupé par le sort de Sadio Mané en Bundesliga. ‘’Accueilli en héros en Allemagne l’été dernier, Sadio Mané tarde à répondre aux attentes. Celui qui était appelé à conduire la machine munichoise risque de tout perdre en fin de saison’’, écrit le journal, au sujet du champion d’Afrique.

‘’On n’ira pas en Argentine pour faire de la figuration’’, note Record en citant l’entraîneur de l’équipe nationale des moins de 20 ans (U20) du Sénégal, Malick Daf.

Les U20 sénégalais vont prendre part à la Coupe du monde, dont le tirage au sort est prévu ce vendredi.

ESF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans LA UNE

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT-DEVELOPPEMENT / Sadio Mané expose au PM ses projets sportifs et ses ambitions dans l’agro-industrie

Dakar, 15 juin APS – Le Premier ministre, Ousmane Sonko a déclaré avoir reçu, vendredi, l&…