Dakar, 12 oct (APS) –Un regroupement d’organisations de la société civile, dont Présence chrétienne, ont lancé une série de rencontres, les ‘’Jeudis citoyens’’, pour inciter les Sénégalais, les leaders politiques et leurs partisans notamment, à travailler à ‘’une élection apaisée’’ en 2024, a constaté l’APS, jeudi, à Dakar.

‘’Dans ce contexte préélectoral marqué par beaucoup de crispations et de tensions sociales, nous pensons que cette nouvelle initiative sera un espace de dialogue pour promouvoir la paix’’, a dit Paul Dominique Corréa, le président de l’association Présence chrétienne.

Les organisations membres de cette nouvelle structure ont décidé de tenir des rencontres bimensuelles dont le but sera d’appeler les citoyens à ‘’consolider la paix’’ au Sénégal, pour éviter de nouvelles violences politiques dans le pays.

‘’Au cours des ‘Jeudis citoyens’, nous allons, avec l’aide des compatriotes, dont les potentiels candidats, avoir des discussions sur les projets de société et les thématiques qui intéresseront tous les citoyens’’, a expliqué M. Corréa.

‘’Au sortir de cette série de rencontres, nous aurons une meilleure compréhension et une bonne vision des enjeux’’ de l’élection présidentielle, a dit le président de Présence chrétienne.

L’expert électoral Ndiaga Sylla était l’invité de la première rencontre des ‘’Jeudis citoyens’’.

‘’Il y a deux grandes réformes. La première est liée à la restauration du droit de vote des personnes ayant été condamnées avec la modification des articles L28 et L29 du code électoral’’, a rappelé M. Sylla en parlant des récentes modifications permettant à certains électeurs de voter, malgré leur condamnation à une peine de prison.

Le ‘’parrainage optionnel’’ est la seconde réforme majeure, selon Ndiaga Sylla. Il fait allusion à la possibilité donnée aux candidats à l’élection présidentielle de collecter des parrainages auprès des électeurs, des députés ou des maires et présidents de conseil départemental, pour que leur candidature soit acceptée par le Conseil constitutionnel.

Le coordonnateur du Forum social sénégalais et membre du comité d’organisation des ‘’Jeudis citoyens’’, Mamadou Mignane Diouf, invite les candidats à ‘’venir discuter de leur programme’’ à ces rencontres organisées par la société civile.

‘’Ces rencontres sont une occasion pour les candidats de s’adresser aux populations pour leur faire part de leurs propositions, loin des insultes et des invectives’’, a souligné M. Diouf.

LBD/ESF/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORT / El Hadji Malick Ndiaye remet les clefs de 500 taxis à gaz à 20 GIE

Thiès, 13 juin (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres …