Dakar, 19 oct (APS) – Le Professeur Moustapha Kassé a invité jeudi la presse sénégalaise à contribuer à la formation des citoyens en s’intéressant aux problèmes qui ”vont déterminer les grands enjeux du futur ”, citant entre autres les questions de développement durable et de changement climatique.

‘’Vous êtes les vecteurs qui doivent contribuer à la formation de tous les citoyens’’, a-t-il lancé, exhortant les journaux à ‘’être parmi les pompiers d’un monde en feu en faisant connaître les variables les plus importantes du développement durable’’.

M. Kassé s’exprimait devant la presse en prélude du colloque que l’Institut Supérieur de Finance (ISF) organise les 27 et 28 octobre.

‘’La durabilité, explique-t-il, est devenue aujourd’hui une fonction maîtresse dans toute notre politique économique et financière’’.

Selon lui, ‘’on reproche à notre presse de ne pas s’intéresser à ces questions’’.

Il a souligné que ”toutes les grandes agences de presse mettent aujourd’hui l’accent sur les problèmes climatiques et ensuite les enjeux qu’ils comportent’’, a-t-il fait savoir.

”Si nous ne connaissons pas ces questions, nous ne connaîtrons jamais les enjeux politiques autour desquels, on nous appelle souvent à nous prononcer (…) C’est pourquoi, je pense qu’il est important que nous travaillons ensemble’’, a poursuivi le Professeur Kassé.

L’économiste note que ‘’le colloque qui sera organisé à Dakar, est une opportunité pour se rattraper”.

‘’Nous devons renforcer notre collaboration (…), que de temps en temps, nous puissions suspendre nos débats politiques même s’ils sont importants pour nous consacrer à ces questions d’enjeux (…)’’, insiste-t-il.

Pour lui, ‘’les débouchées des intellectuels, c’est d’abord la presse parce que sans son écho médiatique, les meilleures publications du monde ne serviront presque à rien’’.

‘’Ces travaux serviront, selon lui, à être jetés dans un panier à crabes’’.

Le Professeur Kassé estime que les ‘’les journalistes et les académiciens doivent prendre leurs responsabilités’’.

‘’Le rôle des journalistes, c’est d’abord de prendre en charge autant que les académiciens les questions qui décideront de notre avenir, d’autant plus que les enjeux sont extrêmement pressants’’, a encore soutenu M. Kassé.

”L’un de nos objectifs à travers l’organisation de ce colloque est de contribuer à une vaste réflexion académique autour des enjeux et des orientations climatiques qui pourra engendrer le changement climatique ainsi que ses conséquences sur le système bancaire et financier sous régional’’, a déclaré Dr Souleymane Keita, membre du comité d’organisation du Colloque.

CS/OID/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Saint-Louis : les agents économiques formés pour la conquête du marché régional

Saint-Louis, 22 mai (APS) – Un atelier dont le but est d’aider les acteurs économiqu…