Dakar, 8 août (APS) – Le ministère de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique et celui du Pétrole et des Energies, en partenariat avec la plateforme 2050, a lancé, mardi à Dakar, la vision 2050 du Sénégal afin de mettre en œuvre un projet de développement sobre en carbone et résilient au changement climatique.

L’atelier de lancement du projet développement de la vision du Sénégal face au changement climatique et d’une feuille de route pour l’opérationnalisation de la stratégie long terme de développement à faible émission s’est tenu ce mardi matin, à Dakar. La rencontre s’est déroulée en présence de parlementaires, d’autorités administratives et locales, d’acteurs de la société ainsi que des représentants du secteur privé.

Le directeur de l’environnement et des établissements classés du Sénégal (DECC), Baba Dramé, s’est réjoui du lancement de cette vision à long terme pour un développement sobre en carbone et résilient au changement climatique. ‘’Comme vous le savez, le Sénégal a signé et ratifié l’accord de Paris sur le climat et cet accord nous fait obligation de présenter notre contribution déterminée au niveau national (CDN), qui est le document d’engagement du Sénégal en matière d’adaptation au changement climatique’’, a-t-il rappelé.

Il a souligné que ce travail sera mis en œuvre avec l’appui de la plateforme 2050 avec l’accompagnement technique de Enda-énergie et nécessite l’implication de l’ensemble des parties prenantes.  Il précise qu’‘’il s’agit de définir des orientations stratégiques en termes d’adaptation au changement climatique conformément à la vision de développement définie par l’Etat du Sénégal dans le plan Sénégal émergent’’.

‘’C’est un travail très important parce que le Sénégal est un pays moins avancé, mais notre pays va bientôt entrer dans l’ère de l’exploitation du pétrole et du gaz. Et comme vous le savez, les énergies fossiles sont pointées du doigt comme étant l’une des responsables du réchauffement climatique. Donc, une vision de développement sobre en carbone et résiliente au changement climatique ne saurait faire l’économie de ce contexte social’’, a-t-il-souligné.

Cette vision sera portée au Sénégal par le ministère de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique et le ministère du Pétrole et des Energies avec l’appui de la plateforme 2050 et le soutien technique de Enda-énergie.

La plateforme 2050 a été créée autour de plusieurs pays avec l’objectif de mette en place un savoir commun sur les stratégies à long terme d’un développement sobre en carbone et résilient au changement climatique. Au Sénégal, elle va apporter son soutien et son expertise financière pour l’élaboration de la vision à long terme en développement sobre en carbone.

‘’La question de l’énergie au Sénégal sera au centre des préoccupations parce que nous allons à la fois accompagner la pénétration des énergies renouvelables mais nous poser la question du développement du gaz comme ressource financière pour le pays dans les années à venir’, a expliqué Richard Baron, directeur exécutif de la plateforme 2050.

Il signale que ”les questions qui sont au centre du développement du Sénégal dans la lutte contre les changements climatiques, à savoir l’utilisation des sols, le développement de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire feront l’objet d’une attention particulière dans la mise en place de cette vision”.

ABD/ASG/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-METEO / ”Les conditions favorables” à des manifestions pluvio-orageuses sur une ”bonne partie” du territoire national

Dakar, 18 juin (APS) – L’Agence nationale de l’aviation civile et de la …