Dakar, 18 juil (APS) – Les quotidiens reçus mardi à l’Agence de presse sénégalaise (APS), s’intéressent au retrait du projet de modification de l’article 87 de la Constitution soumis à l’ordre du jour de la session extraordinaire de l’Assemblée nationale.

Face à la virulence des critiques, le projet de modification de l’article 87 a été abandonné, indique EnQuête titrant à sa Une  ‘’Fin de polémiques’’. Selon Dr Malick Diop, député de Benno Bokk Yaakaar, ”le président de la République a invité le ministre de la Justice à reformuler le projet de loi en supprimant cette modification de l’article 87’’.

Le groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (majorité présidentielle) a annoncé avoir demandé, lundi, à l’ouverture de la session extraordinaire de l’Assemblée nationale, le retrait du projet de loi portant modification de l’article 87 de la Constitution.

La modification de l’article 87 de la Constitution permettrait au chef de l’Etat de dissoudre l’Assemblée nationale sans délai, ce qui a suscité une levée de bouclier dans les rangs de l’opposition et de la société civile.

Selon les dispositions actuelles de l’article 87, l’Assemblée nationale élue ne peut être dissoute qu’au bout de deux ans.

La modification de cette disposition donnerait au président de la République les pleins pouvoirs de dissoudre l’Assemblée nationale sans délai après avoir recueilli les avis du président de l’Assemblée nationale et du Premier ministre.

Pour le Témoin ‘’Macky recule’’, soulignant que devant la levée de boucliers de l’opposition et de la société civile, le président de la République a choisi de retirer son projet de loi controversé tendant à modifier l’article 87 de la constitution.

‘’Macky dissout son projet”, affiche à la Une Le Quotidien, notant que la modification de cet article de la constitution ayant fait l’objet de vives polémiques depuis quelques jours n’est plus à l’ordre du jour. ‘’Le président a décidé de retirer purement et simplement le projet de loi en question’’, indique le journal. En pages intérieures de ce journal, le député socialiste et maire de Kaffrine, Abdoulaye Wilane commente  : ”Macky Sall reste un président humble et citoyen qui écoute ( …)”.

Selon Les Echos, ”le pouvoir recule face à la pression et retire le projet de loi”. Le journal signale que ”même les députés de la majorité n’en voulaient pas de cette  modification de l’article 87 de la constitution’’.

Pour Sud Quotidien, l’Assemblée nationale ‘’refuse de mourir”. ”Les députés rejettent le suicide collectif”,  dit L’As.

L’Observateur met en exergue ”les arguments des parlementaires qui ont dissuadé Macky Sall”. ”L’article 87 qui faisait l’objet de vives polémiques a été finalement retiré. Une proposition du groupe parlementaire satisfaite par le Président Macky Sall. Une recommandation suivie de plusieurs jours d’échanges pour le persuader à revenir sur sa position”, explique le journal.

”Macky freine en urgence”, selon le quotidien Bës Bi, qui écrit : ”Le très controversé article 87 qui acterait la dissolution de l’Assemblée par le président quand il le veut a été finalement retiré, hier,
du circuit législatif par le Président Macky Sall. Sur demande des députés de sa coalition. Mais aussi après une forte pression de l’opposition et de la société civile”.

AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FOOTBALL / Equipes nationales :  l’osmose entre les staffs en ligne de mire pour continuer à gagner

  Dakar, 15 avr (APS) – La Direction technique nationale (DTN) a réuni ce lundi…