Parcelles Assainies, 3 dec (APS) – Le président de la Fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées (FSAPH), Moussa Thiaré, a exhorté dimanche le chef de l’Etat, Macky Sall, à faire appliquer “intégralement” la Loi d’orientation sociale relative à la promotion et à la protection des droits des personnes handicapées, avant son départ du pouvoir.

“Je voudrais aujourd’hui exhorter le président de la République à appliquer intégralement la Loi d’orientation sociale, avant qu’il ne quitte le pouvoir”, a-t-il déclaré. M. Thiaré intervenait lors de la cérémonie commémorative de la Journée internationale des personnes handicapées, organisée cette année au stade municipal des Parcelles Assainies, dans la banlieue de Dakar.

La manifestation s’inscrit dans le cadre de la semaine nationale des personnes handicapées, organisée par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, en collaboration avec la Fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées.

“Nous ne voulons plus être une partie du problème. Non, nous voulons être une partie de la solution. Pour nous, c’est ça la citoyenneté. En ce sens, nous appelons à la solidarité pour ensemble contribuer à la construction du Sénégal”, a indiqué Moussa Thiaré.

La cérémonie a été présidée par Assane Guèye, adjoint au gouverneur de la région de Dakar, chargé des affaires administratives, en présence de nombreux officiels. Plusieurs personnes handicapées, des représentants d’organisations communautaires de base, des membres de la société civile, des élus territoriaux, des notables et des guides religieux, ainsi que divers acteurs de la lutte contre le handicap ont pris part à la rencontre.

“Cette journée est célébrée partout dans le monde et elle est destinée à voir les conditions de vie des personnes en situation de handicap, voir si toutes les lois, orientations à leur endroit sont respectées”, a expliqué Moussa Thiaré. Il a rappelé qu’elle consiste aussi à “valoriser” les personnes en situation de handicap qui, elles aussi, mènent avec “bravoure leurs activités comme tous autres humains”.

Il a invité les pouvoirs publics et leurs partenaires à mettre l’accent sur “les compétences, les connaissances et les aptitudes” des personnes vivant avec un handicap, et à ne pas “se focaliser seulement sur leurs limites, qui sont inhérentes à tous les humains”.

Il a par ailleurs salué les efforts des pouvoirs publics à l’endroit des personnes en situation de handicap en terme notamment d’emploi des jeunes, d’octroi de bourses de sécurité familiale, de couverture maladie universelle (CMU), de formation ainsi que de financements pour mener des activités génératrices de revenus.

SG/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …