Diamniadio, 29 mai (APS) – Des officiels, des experts et de nombreux acteurs du secteur de la pêche ont pris part, mercredi, à Diamniadio, aux travaux de restitution et de validation du Plan d’aménagement des pêcheries (PAP) de sardinelles au Sénégal.

”Le plan d’aménagement de la pêcherie de sardinelles est un instrument opérationnel de mise en œuvre de la politique sectorielle en vue d’atteindre ses objectifs stratégiques”, a expliqué Diène Faye, directeur des Pêches maritimes à l’ouverture des travaux dans les locaux du ministère des Pêches, des Infrastructures maritimes et portuaires à Diamniadio.

Selon lui, cet instrument est aussi en phase avec les politiques publiques nationales qui visent la réduction de la pauvreté par la création de richesses et la sécurité alimentaire’’.

Le directeur des Pêches maritimes a en outre rappelé que le secteur des pêches occupe une place importante dans les politiques et stratégies de développement économique de par sa contribution significative à l’alimentation de la population, à la création de revenus et d’emplois ainsi qu’au renforcement de capacité.

”A titre illustratif, il convient de relever que le secteur génère 600.000 emplois et contribue pour 3,2% du PIB (Produit intérieur brut), assure 75% des apports en protéines d’origine animale aux populations avec une consommation nationale per capita estimée à 29Kg par an”, a-t-il souligné.

Selon M. Faye, s’agissant de la pêche aux sardinelles, elle représente environ 70% des débarquements de petits pélagiques couvrant approximativement 90% des besoins de consommation locale, d’où leur rôle de premier plan dans la sécurité alimentaire’’.

SG/OID/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Les orientations et missions de l’OIF au menu d’échanges entre le président Faye et Louise Mushikiwabo

Dakar, 22 juin (APS) – Le chef de l’Etat sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a …