Dakar, 1er déc (APS) – Le Mémorial de Gorée, dont le lancement du chantier est prévu en janvier prochain, sera ‘’un grenier de créations d’emplois’’, avec un chiffre d’affaires annuel de trois milliards de francs CFA, qui sera généré par les activités du site, a annoncé son commissaire général, le poète Amadou Lamine Sall, sur la base d’une étude portant sur le projet.

‘’Le Mémorial de Gorée sera un joyau pour la ville de Dakar. Il sera notre +la Tour Eiffel+ de la mémoire, du deuil, du recueillement, du pardon ! (…) dédié à la mémoire des millions d’Africains morts ou déportés aux Amériques’’, a-t-il dit lors d’un entretien avec l’APS. Il souligne que dans la phase de sa réalisation comme celle de son achèvement, il sera un “grenier de créations d’emplois” et sera doté d’un embarcadère avec deux chaloupes.

Ces dernières serviront l’une à desservir l’île de Gorée depuis la Corniche Ouest et l’autre à relier l’île des Madeleines qui fait face au Mémorial comme l’a voulu le président, Macky Sall.

Une étude a révélé que plus de 800 mille personnes visiteront le mémorial après son inauguration, a déclaré Amadou Lamine Sall, écrivain et poète. Des visites seront organisées sur l’infrastructure, les deux chaloupes, les restaurations, parkings, commerces, autres dérivés divers et multiformes, dit-il.

Le mémorial de Gorée sera, souligne Amadou Lamine Sall, ‘’un projet culturel et économique d’envergure internationale jamais réalisée en Afrique. Il sera le phare du Sénégal’’.

Parlant du financement du projet, le poète estime que l’argent n’est pas le plus important, tout en donnant quelques pistes : les vœux de toutes les diasporas, les prières des Sénégalais et les fonds internationaux.

“Le Mémorial de Gorée ne relève pas et ne peut pas relever d’un problème d’argent. Il transcende l’argent et le dépasse. Il fait partie de notre âme, de notre passé, de notre avenir dans le pardon, et non l’oubli”, martèle son commissaire général.

Lors du vote du budget du ministère de la Culture et du Patrimoine historique, il a été mentionné dans le rapport que le budget de ce projet est de près de cent milliards de francs CFA et qu’il sera délocalisé de son site initial.

Amadou Lamine Sall affirme qu’il n’en est rien. Il sera érigé sur son site initial sur la Corniche Ouest, insiste l’écrivain.

FKS/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / Les dirigeants de la Cedeao félicitent Macky Sall pour ses réalisations en faveur du développement

Dakar, 26 fév (APS) – Les dirigeants de la Cedeao, réunis en session extraordinaire, samed…