Dakar, 30 nov (APS) – Le Laboratoire national de référence dans le domaine du bâtiment et des travaux publics (LNR-BTP) va ‘’révolutionner’’ le secteur du BTP au Sénégal, a assuré le président de son collège, Dame Diop, jeudi, à Diamniadio (ouest).

‘’Le LNR-BTP est un dispositif qui […] va révolutionner la régulation et la gouvernance du secteur du BPT’’, a dit M. Diop en intervenant à une cérémonie au cours de laquelle les huit membres du collège du laboratoire ont pris fonction.

Le conseil que dirige Dame Diop, le comité de règlement des différends et la direction générale sont les organes chargés d’administrer le LNR-BTP.

Le ministère des Finances et du Budget, celui de la Justice et le département des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, la Primature, la présidence de la République, les associations de consommateurs, l’Association sénégalaise de normalisation et les organisations patronales sont représentés dans le collège du laboratoire.

‘’Face aux défis du secteur du bâtiment et des travaux publics, a souligné Dame Diop, une régulation bien structurée est plus que nécessaire pour rendre le secteur efficace.’’

’À partir de janvier 2024, aucun bureau d’étude ou laboratoire ne pourra travailler sans disposer d’une habilitation du LNR-BTP’’

Le LNR-BTP va ‘’assurer la normalisation en fixant des règles de construction d’infrastructures et de génie civil, au moment où la réalisation d’infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires devient un enjeu stratégique de développement national’’, a ajouté M. Diop, un ancien ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat.

La ‘’transparence’’ et la ‘’redevabilité’’ feront partie des priorités du collège, qui va instaurer ‘’un dialogue permanent avec les professionnels du BTP et les usagers’’, a-t-il promis.

L’‘’équité territoriale’’ du LNR-BTP sera garantie par l’installation de ses démembrements dans les 14 régions du pays, selon Dame Diop.

‘’À partir de janvier 2024, aucun bureau d’étude ou laboratoire ne pourra travailler dans le domaine du BTP sans disposer d’une habilitation du LNR-BTP’’, a déclaré Mansour Faye, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.

Le laboratoire ‘’sera au BTP ce que l’Autorité de régulation de la commande publique est aux marchés publics’’, a dit M. Faye lors de la prise de fonctions des membres du collège.

Créé en juin 2023, le LNR-BTP remplace le Centre expérimental de recherches et d’études pour l’équipement, a-t-il rappelé.

LBD/ESF/AKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ARABIE-PELERINAGE / Toutes les dispositions seront prises pour garantir le succès et la sécurité du pèlerinage (Premier ministre)

Dakar, 23 fév (APS) – Le Premier ministre, Amadou Ba a réaffirmé, vendredi, l’…