Dakar, 11 jan (APS) – Le Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) a adopté, jeudi, lors d’une session ordinaire son rapport d’activités de l’année écoulée, a constaté l’APS.

Le rapport général fait le bilan des activités du HCCT. Il présente les objectifs et les résultats de l’institution au cours de l’année 2023, a expliqué sa présidente, Aminata Mbengue Ndiaye après l’adoption à l’unanimité du rapport.

Elle a signalé que le rapport était composé de quatre chapitres consacrés aux sessions de l’année 2023 et un autre dédié aux recommandations.

Le premier chapitre présente les performances du HCCT, les conditions de démarrage de la deuxième mandature et le nouveau plan stratégique (2023-2027) élaboré, a-t-on appris du document.

Il s’agit d’un plan stratégique reposant sur quatre orientations stratégiques notamment la promotion économique, l’équité territoriale et l’inclusion sociale, la gestion des ressources naturelles et le développement durable, le financement et la coopération ainsi que la gouvernance organisationnelle et institutionnelle.

Les trois autres chapitres présentent les travaux de trois sessions ordinaires de l’année 2023 consacrées respectivement à la problématique des ressources naturelles et la gouvernance des territoires, aux stratégies de politique sanitaire dans les collectivités territoriales et enfin à la question de l’enseignement et de l’exploitation des faits d’état civil, rapporte la source.

Elle fait observer que la troisième session s’était interrogée sur la territorialisation de la compétence santé. Le HCCT s’étant évertué à formuler un rapport d’évaluation et de propositions de réforme du budget consolidé d’investissement (BCI) en matière de santé.

La quatrième session a été l’occasion de se pencher sur l’état civil, considéré comme une des ‘’préoccupations d’ordre public’’, peut-on lire dans le rapport qui s’est penché sur l’initiative de l’instance de représentation visant à mener la réflexion en vue de formuler des recommandations pouvant aider à la modernisation et à la sécurisation des actes d’état civil.

‘’Pour le HCCT, l’année 2023 a été marquée par une intense activité sur le terrain, une démarche inclusive ayant permis de formuler huit avis constitués de cent vingt et une recommandations et quatre rapports dans le but de répondre aux défis structurels et conjoncturels qui interpellent la vie de collectivités territoriales’’, indique le document.

AFD/AKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-DEVELOPPEMENT-JEUNESSE / Développement de Matam : des jeunes exposent leurs attentes et recommandations

Matam, 20 juil (APS) – Des jeunes de Matam ont exposé, samedi, leurs attentes, ambit…