Dakar, 28 nov (APS) – Le plaidoyer de l’Assemblée nationale en faveur du ministère des Pêches et de l’Économie maritime a été ” bien pris en charge”, avec une hausse budgétaire de 15, 25 milliards de francs CFA en valeur absolue et de 71 % en valeur relative, a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances, Mamadou Moustapha Ba.

””Relativement au budget du département [des Pêches et de l’Économie maritime], le plaidoyer du Parlement relatif à l’augmentation dudit budget était bien pris en charge, avec une hausse de 15, 25 milliards en valeur absolue et 71% en valeur relative, passant de 21,47 milliards en 2023 à 36, 72 milliards en 2024″, a souligné le ministre, dans le rapport de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, consacré au budget 2024 dudit ministère.

Selon  le document, le projet de budget 2024 de ce département ministériel, soumis au vote des députés ce mardi, s’élève à la somme de 50 milliards 731 millions 723 mille 268 francs CFA en autorisations d’engagement (AE) et 36 milliards 722 millions 260 mille 373 francs CFA en crédits de paiement (CP).

SG/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-LITERRATURE / Semaine du Livre : un café littéraire au profit des élèves de Louga

Louga, 2  mars (APS) – Un café littéraire dédié aux élèves a été initié au centre cu…