Dakar, 10 fév (APS) – La Task force républicaine (TFR), un groupe de travail de l’Alliance pour la République (APR), le parti politique de Macky Sall, a invité les ‘’forces vives patriotiques du Sénégal’’, samedi à Dakar, à participer au dialogue annoncé par le président de la République en prélude à l’élection présidentielle.

‘’Le Sénégal […] a toujours surmonté ses difficultés. La Task force républicaine de l’APR invite toutes les force vives patriotiques du Sénégal à répondre au dialogue pour une élection inclusive, sincère et transparente’’, a dit l’avocat Bassirou Ngom, s’exprimant au nom de la TFR, lors d’une conférence de presse.

Macky Sall, après avoir annulé le décret convoquant les Sénégalais aux urnes, le 25 février prochain, a proposé la tenue d’‘’un dialogue national ouvert’’.

‘’Garant de la stabilité nationale, le président de la République a de nouveau invité les acteurs politiques au dialogue’’, a dit M. Ngom, également directeur général de la Société nationale de recouvrement.

La Task force républicaine a fait part de son ‘’soutien total au président Macky Sall, tout en saluant’’ sa ‘’confiance’’ envers Amadou Ba, le Premier ministre et candidat de Benno Bokk Yaakaar.

Macky Sall, en annulant le décret avec lequel il a convoqué les Sénégalais aux urnes le 25 février prochain, a invoqué des soupçons de corruption concernant des magistrats parmi ceux qui ont procédé à l’examen des 93 dossiers de candidature et jugé recevables 20 d’entre eux.

La TFR s’est réjouie de la volonté exprimée par le chef de l’État de faire en sorte qu’une enquête soit menée sur ces accusations visant des membres du Conseil constitutionnel.

L’Assemblée nationale a voté une proposition parlementaire reportant l’élection présidentielle au 15 décembre prochain.

Lors du vote, des députés protestant contre cette proposition et le report du scrutin ont été expulsés de l’hémicycle par la Gendarmerie nationale.

Des candidats au scrutin présidentiel et des députés ont saisi le Conseil constitutionnel en vue de l’annulation de la décision du président de la République et l’organisation du vote à la date initialement prévue.

Des heurts ont eu lieu dans plusieurs villes du Sénégal, vendredi après-midi. Ils ont fait au moins un mort, à Saint-Louis (nord), ont annoncé plusieurs médias en citant des sources officielles.

ABD/ESF/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SPORTS / Jeux olympiques de Paris : une prime de 11 millions accordée à chaque athlète

Dakar, 12 juil (APS) – L’Etat du Sénégal a octroyé une prime spéciale de onze millio…