Dakar, 19 jan (APS) – L’Association générale pour la sauvegarde des valeurs de Lat Dior Ngoné Latyr Diop héros national (Aghen) du Sénégal, dédiée à la valorisation de la mémoire du dernier Damel du Cayor a été officiellement lancée, jeudi, à la Maison des écrivains du Sénégal, en présence de nombreux historiens, a constaté l’APS.

‘’L’association est ouverte à tous les Sénégalais qui se retrouvent dans les valeurs qu’incarnait Lat Dior. Tout Africain peut aussi être membre de cette association’’, a dit son vice-président Thierno Diop, par ailleurs arrière-petit-fils de Lat Dior.

Il s’agit, selon lui, d’élargir le clamps d’action de l’association créée en 2019, mais surtout de véhiculer les valeurs de dignité (Ngor), d’abnégation (Mougne), de courage (Fit), d’honneur (Jom), et de patriotisme (Beug sa rew) qu’incarnait le héros national Lat Dior Ngoné Laytir Diop, qui, il y a cent trente-sept ans (137), le 27 octobre 1886, tombait à Dékheule (situé dans la région de Louga, lors d’une bataille contre le colonisateur français.

Thierno Diop pour qui les valeurs des héros et résistants sénégalais commencent à disparaitre, estime que ‘’notre rôle et devoir est de sensibiliser et d’organiser des rencontres-débats pour élever le niveau de conscience (…)” des citoyens.

Il a expliqué que c’est pour cette raison qu’il est prévu un plan d’action pour valoriser cet héritage.

‘’Nous comptons organiser chaque mois de février ou de mars un colloque sur l’œuvre de Lat Dior, commémorer chaque 27 octobre la journée nationale des résistants et rédiger +Un manifeste de Dékheulé+’’, promet-il.

Il souligne l’importance de mettre en valeur les localités liées à l’histoire de Lat Dior, afin de mieux exploiter leurs potentiels touristiques, notamment Dékheulé (Louga), Thilmakha (Thiès), Mbacké Kadior (Diourbel), etc.

‘’Nous avons appris qu’une enveloppe de deux cent millions de francs CFA a été inscrit dans le budget 2024 du ministère de la Culture et du Patrimoine historique pour une prise en charge de la question’’, a-t-il informé.

L’association compte se mettre aux côtés de l’Etat pour la construction, à Dékheulé, d’un musée historique dédié au héros national. Selon Thierno Diop, il est aussi envisagé de créer un centre artisanal à Thilmakha. ‘’Toutes ces localités doivent être valorisées’’, a-t-il jugé.

L’Aghen ambitionne de monter une fondation intitulée ‘’Honneur-Patrie-Solidarité’’ pour jouer pleinement son rôle de sauvegarde et de valorisation de l’héritage de Lat Dior Ngoné Laytir Diop, érigé au rang de héros national par Léopold Sédar Senghor, premier président du Sénégal indépendant.

‘’L’Aghen doit investir l’espace scolaire pour enseigner aux jeunes les valeurs, un Etat doit avoir des icônes qu’il offre en exemple à la jeunesse’’, a pour sa part suggéré le professeur Massamba Guèye.

MYK/FKS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…