Podor, 23 jan (APS) – Les acteurs territoriaux du département de Podor ont procédé mardi, à l’évaluation des activités depuis la première édition de la Revue conjointe du développement local lancée en 2021, a constaté l’APS.

La rencontre dite “dialogue multi-acteurs”, coordonnée par l’Initiative prospective, agricole et rurale (IPAR), a été aussi l’occasion pour les participants de s’accorder sur “les leviers à actionner dans le cadre de la responsabilité mutuelle” pour “le développement économique et social” du département.

Le préfet du département de Podor, Matar Diop, a présidé la rencontre à laquelle ont pris part la 1ère vice-présidente du Conseil départemental, Oumou Koursoum Tall et le premier adjoint au maire, Assane Yaba Mbodj.

L’édition de cette année, dont le thème a porté sur “Podor, à la croisée des chemins de développement territorial”, a enregistré également la présence des chefs de services techniques déconcentrés, des responsables d’ONG intervenant dans la zone, ainsi que des organisations paysannes, des institutions financières établies dans le département de Podor et d’organisations de la Société civile.

“La session de la Revue conjointe de développement local de cette année a fait le point des activités menées depuis 2021”, a précisé le préfet du département de Podor, se félicitant des actions menées par l’IPAR et son partenaire l’USAID.

Pour cette année, l’accent a été mis sur les recommandations de 2021 pour voir les “obstacles” au plan d’action élaboré à l’issue de la première rencontre des acteurs territoriaux, a fait savoir Matar Diop.

“D’après les différentes présentations, il ressort que les éléments constitutifs pour un développement local sont réunis, les progrès réels sont constatés”, a souligné M. Diop.

“Des avancées significatives ont fortement contribué à l’amélioration des conditions de vie des populations qui ont bénéficié d’importants financements publics structurants”, s’est réjoui le préfet du département, devant la presse, tirant les conclusions de la journée.

La vice-présidente du Conseil départemental de Podor, Oumou Koursoum Tall a fait savoir que plusieurs localités ont bénéficié de construction d’infrastructures de désenclavement, sanitaires, scolaires, d’équipements collectifs marchands, de branchement au réseau d d’électricité, de forages, entre autres de la part de l’Etat ou de partenaires au développement qui interviennent particulièrement dans la zone.

Les obstacles au développement de Podor listés

Toutefois les acteurs ont listé les difficultés qui se dressent “sur le chemin du développement” du département de Podor.

Les responsables des filières agricoles ont “déploré la baisse des rendements, particulièrement du riz, de la tomate, de l’oignon, entre autres spéculations”, a fait savoir le préfet Matar Diop.

Sur ce point, a-t-il dit, “le département a bénéficié de plusieurs aménagements et les exploitants n’ont pas pu mettre en valeur les superficies”.

Les acteurs de la Pêche pour leur part ont fait savoir qu’”ils sont laissés en rade dans les investissements et les financements publics ainsi que par les ONG qui interviennent dans le département”, a ajouté M. Diop.

Recommandations et orientations nouvelles

Au niveau d’accompagnement, il reste beaucoup à faire selon Matar Diop, notant qu’”il y a plusieurs réalisations qui font que les éléments constitutifs d’un développement local sont réunis”.

“Maintenant, il faut surtout assoir une bonne communication, une harmonisation des démarches”, a préconisé le préfet de Podor, se félicitant de la mise en place de deux sites d’informations, qui vont surtout aider à la diffusion des informations pour aider les jeunes notamment demandeurs de formations et d’emplois.

Cette plateforme va surtout faciliter le “marketing territorial” de Podor, selon Matar Diop.

AHD/AMD/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Macky Sall : ‘’S’il n’y a pas de consensus, je vais demander au Conseil constitutionnel de désigner mon successeur’’

Diamniadio, 26 fév (APS) – Le président de la République a déclaré, lundi, à Diamnia…