Elinkine, 23 jan (APS)  – Plus de trente voiliers et 17.000 pirogues ont été contrôlés, en 2023, par la base navale sud d’Elinkine, dans le cadre de ses opérations de patrouilles, a-t-on appris mardi, de son commandant, Baba Diagne Sène.

“En 2023, plus de 30 voiliers et 17000 pirogues ont fait l’objet de contrôle”, a déclaré le capitaine de corvette, Baba Diagne Sène, commandant de la base navale sud d’Elinkine, lors de la célébration du 49e anniversaire de la Marine nationale organisée à Elinkine, dans le département d’Oussouye.

Cette activité a enregistré également la présence du Commandant de la zone militaire n°5, le colonel Yakhya Diop, des autorités administratives, coutumières et religieuses ainsi que des populations.

“L’interpellation d’organisateurs de l’émigration clandestine, la destruction de champs de chanvre indien, les saisies de chanvre indien, l’arraisonnement de plus de 16 pirogues pour des infractions au code de la pêche et des douanes sénégalaises ont été également réalisés par la base navale sud”, a ajouté le commandant  Sène.

Concernant les missions de la base navale Sud, il a rappelé la spécificité du fleuve Casamance long de 320 km et traversant les régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda, avant d’évoquer les questions  sécuritaires le long de ce cours d’eau.

“Ces problématiques de sécurité sur ce cours d’eau concernent les accidents de pirogues artisanales causés par le non-respect des alertes météo et du port de gilet de sauvetage ou encore la surcharge”, a-t-il précisé, relevant que ce sont les causes principales de ces accidents.

MNF/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…