Saint-Louis, 22 mars (APS) – La région de Saint-Louis (nord) est prête pour l’organisation du scrutin présidentiel prévu dimanche, a assuré, vendredi, le gouverneur Alioune Badara Sambe.

”On s’y prépare depuis que le processus électoral a démarré et aujourd’hui à 48 heures, nous sommes prêts” pour le scrutin présidentiel, a-t-il déclaré dans un entretien avec l’APS.

Une élection, dit-il, qu’elle soit présidentielle, législative ou bien territoriale se prépare dans la durée, c’est pourquoi d’ailleurs on parle de processus électoral.

Le chef de l’exécutif régional a également souligné que l’organisation matérielle de l’élection relève de manière générale du domaine de l’administration particulièrement l’administration territoriale.

”On est certainement dans la dernière ligne droite et d’ici dimanche, on espère pouvoir boucler les missions dévolues à l’administration de manière générale”, a-t-il promis soulignant ainsi que les membres des bureaux de vote, les mandataires entre autres ont été formés.

Présentement, a-t-il expliqué, ”on est en train de projeter les Forces de défense et de sécurité (FDS) chargées de la sécurisation du scrutin et c’est avec eux que le dernier matériel particulièrement les bulletins et certains imprimés sont déployés”.

De l’avis de M. Sambe, le dispositif matériel est déjà disponible, conditionné et même préparé.

”Le matériel électoral est disponible, conditionné, préparé et même le gros matériel est déployé. Et j’ai pu moi-même en tant que première autorité administrative de la région constater ça de visu’’, a-t-il fait valoir rappelant qu’il a fait toutes les circonscriptions de la région nord.

Située dans la partie nord du Sénégal, la région de Saint-Louis compte, pour cette élection présidentielle, 1199 bureaux de vote répartis en 499 centres ou lieux de vote, selon l’autorité administrative.

Concernant l’aspect sécuritaire, une réunion préparatoire spéciale a eu lieu avec les différents corps des Forces de défense et de sécurité, à en croire M. Sambe.

”On a tenu une réunion spéciale avec les responsables des FDS à savoir l’armée, la gendarmerie et la police ainsi que les autres forces qui sont impliquées en tant qu’agent assermenté dans la remontée des Procès-verbaux (PV) qui doivent être transmis au niveau de la commission départementale des différents tribunaux d’instance où siège la Commission départementale de recensement de vote”, a fait valoir le gouverneur.

Tout cela, a-t-il relevé, a été fait et coordonné en parfaite intelligence avec le Colonel commandant de la zone militaire nord N2, le Colonel commandant de la Légion de gendarmerie nord ainsi que le Commissaire central.

Ancienne capitale du Sénégal, la région de Saint-Louis compte trois départements: Saint-Louis, Dagana et Podor.

CGD/AMD/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-LITTERATURE / L’Harmattan Sénégal présente deux ouvrages sur le blanchiment de capitaux dans l’UEMOA, samedi

Dakar, 19 avr (APS) – La maison d’édition Harmattan Sénégal abrite, samedi à 1…