Dakar, 22 mars (APS) – Le cardiologue Mouhamadou Mounir Dia a souligné l’importance pour les patients souffrant de pathologies cardiaques de se faire vacciner et de mettre à jour leur vaccination.

‘’Il urge pour les cardiaques de prendre leurs précautions pour éviter la pandémie. Et le meilleur moyen est d’être vacciné, de mettre à jour, de renouveler leur vaccination’’, a déclaré le docteur Dia.

Il introduisait une communication au Forum communautaire sur la vaccination contre la Covid-19, organisé par l’Association des journalistes en santé, population et développement (AJSPD), en partenariat avec Breakthrough Action.

Selon le spécialiste, toutes les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires doivent savoir qu’ils sont vulnérables à la Covid-19 et risquent d’avoir une forme grave.

‘’Elles doivent bien prendre en charge leur pathologie, suivre leur maladie et être bien traitées en suivant les rendez-vous et les prescriptions de leur médecin’’, a indiqué le Dr Dia.

Il a déclaré que les patients atteints de maladies cardiovasculaires sont ceux pour lesquels le coronavirus présente le plus de risque. ‘’Nos malades cardiovasculaires sont les premiers sujets à risque de faire des formes graves.  ”Les malades hypertendus, les diabétiques, ceux ayant un taux de cholestérol élevé et l’insuffisance rénale sont tous des patients à risque de même que les sujets âgés de plus de 60 ans’’, a expliqué Mouhamadou Mounir Dia.

‘’Ils constituent des sujets à risque et courent un grand risque de faire une forme grave lorsqu’ils sont atteints de Covid 19’’, a-t-il mis en garde. Il s’est dit inquiet quant à la ‘’survenue de la Covid-19 chez ces patients’’.

D’après le cardiologue, les crises cardiaques constituent une complication cardiologie très grave pouvant entrainer une mortalité importante. ‘’Elles sont favorisées par des risques qui augmentent la probabilité de faire des complications cardiovasculaires. C’est l’hypertension, le diabète, le cholestérol, le tabac, et les jeunes sont de plus en plus exposés à ces facteurs de risque cardiovasculaire’’, a-t-il expliqué.

Le docteur Amadou Yéri Camara, directeur régional de la santé de Sédhiou, estime que la vaccination doit être promue actuellement. ‘’L’occasion nous est offerte par ce forum organisé par l’AJSPD pour réitérer l’engagement du ministère de la Santé pour la protection des personnes vulnérables, notamment les personnes du 3ème âge et celles qui ont des comorbidités’’, a-t-il lancé.

Il rappelle que ‘’ces personnes faisaient partie du groupe prioritaire des personnes à vacciner pendant la pandémie’’. ‘’Nous n’avons plus les pics d’incidence de la maladie, mais la maladie est rentrée dans la routine. Donc, ceux qui souffrent de maladies chroniques doivent l’intégrer dans leur plan pour ne pas être surpris par la Covid-19, que l’on pense disparue de notre système’’, a suggéré le docteur Camara.NSS/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT-EQUIPEMENTS / Malika : une motopompe et du matériel roulant offerts à la SONAGED 

Malika, 16 avr (APS) –  Le Projet de promotion de la gestion intégrée et de l’économie des…