Khombole, 22 jan (APS) – La commune de Khombole, avec l’appui de ses partenaires, a acquis divers types d’équipements et signé des conventions de partenariat pour un montant global évalué à plus d’un milliard de francs CFA, a-t-on appris de son maire, Maguèye Boye.

Les équipements acquis ont été mis à la disposition des populations de Khombole, une commune de la région de Thiès (ouest), ce week-end.

Il s’agit d’un appareil d’échographie, remis au centre de santé de Khombole, de matériel pour le pavage de deux kilomètres de rue et d’autres d’équipements destinés à différents corps de métier.

La commune a aussi signé une convention de financement pour les femmes et réceptionné une pelouse synthétique d’un coût de 165 millions de FCFA, a dit Maguèye Boye, en marge de la cérémonie organisée pour la remise de ces équipements aux bénéficiaires.

L’appui des partenaires, dont le ministère de l’Énergie et du pétrole, et le 3FPT, le Fonds de financement de la formation professionnelle, a également permis à la commune de Khombole de se doter de lampadaires solaires.

Le maire s’est félicité du concours d’autres partenaires que sont la Banque nationale de développement économique (BNDE) et le Programme de modernisation et de gestion des marchés (Promogem), avec lequel une convention a été signée pour la réhabilitation du marché de Khombole.

“Ce que nous avons déployé aujourd’hui, calculé globalement […], dépasse le milliard (de FCFA), en termes de pavage, de lampadaires solaires, de prise en charge des différentes conventions, de matériel, de pelouse “, a souligné le maire de Khombole.

Il a fait part de son souhait de “mettre en synergie toutes les énergies positives de Khombole pour vaincre l’inertie des jeunes et leur permettre d’avoir une activité génératrice de revenus”.

Ces actions, a-t-il dit, s’inscrivent dans “un processus d’animation du développement local, d’animation citoyenne utile à la communauté”.

Il a invité les bénéficiaires à faire bon usage des équipements reçus, avant de souligner que “la formalisation, la formation et le financement constituent les éléments moteurs” de l’ensemble des biens remis aux populations.

Les femmes, parmi les premiers bénéficiaires, seront formées à l’utilisation du matériel mis à leur disposition, afin qu’elles puissent créer de la valeur, en acheter d’autres et être “performantes”, a-t-il ajouté.

Le maire mie sur “une animation économique” de Khombole pour “engager (sa) marche vers le développement local”.


ADI/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ALLEMAGNE-COMMERCE / Médina Baye : un objectif de 2000 cantines visé par un programme de modernisation des sites de commerce

Kaolack, 3 mars (APS) – Un programme de modernisation des sites de commerce de Médina Baye…