Keur Madiabel, 10 jan (APS) – Le Khalife général de Médina Baye Cheikh Mahi Ibrahima Niass a invité les jeunes à prendre leurs responsabilités et à jouer leur partition dans le travail de construction et de développement du Sénégal.

“Un jeune conscient de ses responsabilités dans la construction de son pays doit mettre tous les atouts positifs de son côté pour ne pas décevoir (…). Les jeunes doivent jouer leur partition dans le processus de développement de leur nation’’, a notamment dit le Khalife général de Médina Baye.

Il s’exprimait le week-end dernier en marge de la 76è édition de la Ziara annuelle de Médina Niassène, une cité religieuse située à Keur Madiabel dans le département de Nioro du Rip (Kaolack, centre).

Cette manifestation religieuse a été célébrée pour la première fois en 1949 par Cheikh Al Islam El Hadji Ibrahima Niass dit Baye Niass (1900-1975). Médina Niassène a été fondé par Cheikh Serigne Mbaye Niass, son frère cadet.

Outre le Khalife général de Médina Baye, l’évènement a enregistré la présence de plusieurs autres dignitaires religieux de la Fayda Tidjania, du préfet du département de Nioro du Rip, Ibrahima Fall et des milliers de fidèles de plusieurs régions de l’intérieur et des pays étrangers.

‘’La sincérité, pilier du soufisme’’, est le thème de cette édition.  A travers cette thématique, les organisateurs visent à à expliquer “les notions du Soufisme et les bonnes informations sur le Soufisme qui la tendance la plus répandue dans la pratique de l’islam au Sénégal’’.

Abordant le thème, Cheikh Mahi Ibrahima Niass a estimé que les chefs religieux jouent un véritable rôle de régulateurs sociaux, d’éducateurs et de promotion de la paix, de la cohésion et de la stabilité sociales auprès de la communauté, ‘’mieux que l’Etat’’.

Le Khalife général de Médina Baye a rappelé que le Sénégal est un ‘’grand pays de croyants magnifié partout dans le monde’’. Il a salué le rôle des chefs religieux fondateurs.

‘’La paix qui fait la réputation du Sénégal, nous l’avons obtenue grâce à notre Islam, notre foi en Dieu. Ce qui fait que nous sommes contre toutes formes de violences grâce aux enseignements de nos érudits’’, a poursuivi le guide religieux.

Il a invité les jeunes à “prendre conscience de la responsabilité qui pèsent sur leurs épaules pour pouvoir, à l’avenir, assurer la relève pour un Sénégal meilleur’’.

ADE/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Macky Sall : ‘’S’il n’y a pas de consensus, je vais demander au Conseil constitutionnel de désigner mon successeur’’

Diamniadio, 26 fév (APS) – Le président de la République a déclaré, lundi, à Diamnia…