Saint-Louis, 10 jan (APS) – L’équipe nationale de football du Sénégal est arrivée à maturité, estime l’ancien sélectionneur des Lions Amara Traoré, appelant à une bonne gestion de l’environnement des Lions pour diffuser des ondes positives en vue de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui démarre samedi en Côte d’Ivoire.  

“Je vois vraiment une équipe du Sénégal qui est arrivée à maturité. Les signaux sont au vert parce qu’on a gagné la CAN en montant en puissance au Cameroun”, a déclaré le technicien, dans un entretien avec l’APS.

Amara Traoré, actuellement président de de la Linguère de Saint-Louis (nord), club de football fanion de sa ville de naissance, a salué les performances des champions d’Afrique en titre ces deux dernières années en particulier.

“Ça fait deux ans que cette équipe-là ne perd pas beaucoup de matchs, même des matchs de prestige contre le Cameroun, même si on a perdu contre l’Algérie”, celui “qu’on ne devait pas perdre. J’ai vu une très bonne équipe du Sénégal avec beaucoup d’occasions de but mais avec un très bon contenu aussi”, a-t-il souligné.

Amara Traoré se dit d’autant plus optimiste pour les chances du Sénégal lors de cette 34e édition de la CAN prévue du 13 janvier au 11 février 2024.

“Nous avons des joueurs qui ont plus d’expérience, qui jouent dans les grands clubs, qui ont fait trois Coupes d’Afrique avec une Coupe du monde ou deux. Je pense que ça va aider à gérer l’évènement, ça va aider à évacuer la pression”, a-t-il dit.

“Ils ont du métier, ils ont de la bouteille. Donc, moi, je suis vraiment optimiste pour cette CAN”, a ajouté celui qui a joué sa première Coupe d’Afrique des nations en tant que joueur  en 1994 en Tunisie.

L’ancien attaquant des Lions appelle toutefois à une bonne gestion de l’environnement des Lions et du football sénégalais en général, pour distiller autour de l’équipe nationale “des ondes positives” en vue de la campagne ivoirienne.

Il a rappelé que l’Algérie, vainqueur de la CAN 2019 n’était pas parvenu à passer au deuxième tour lors de l’édition suivante au Cameroun, en 2022. “On a la France en 2002. On a vu l’Allemagne”, des équipes parmi d’autres victimes de “la malédiction du champion” dans leur histoire.

“Donc, tout ça rappelle les phénomènes des vainqueurs. Si on arrive à bien gérer le succès, c’est-à-dire que ce n’est pas seulement les joueurs, c’est tout l’environnement du football sénégalais. Si tout l’environnement du football sénégalais arrive à bien gérer le succès et avoir des ondes positives, je pense qu’on fera un exploit, c’est-à-dire conserver notre titre. Et je sais qu’on peut le faire et on va le faire”, a-t-il insisté.

Selon Amara Traoré, il s’agit de “faire grandir le slogan” des Lions : “Manko Wuti Ndamli”, un message de ralliement en langue nationale wolof signifiant : “Tous ensemble pour la victoire”.

L’équipe nationale de football du Sénégal, championne d’Afrique en titre, est arrivée mercredi soir à Yamoussoukro, ville du centre de la Côte d’Ivoire où les Lions vont prendre leur quartier à trois jours du démarrage de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations.

Les Lions du Sénégal avaient quitté Dakar le même jour, peu après la traditionnelle cérémonie de remise de drapeau par le chef de l’État du Sénégal, Macky Sall, au palais de la République.

Logé dans la poule C, en compagnie de la Gambie, du Cameroun et de la Guinée, le Sénégal entame cette campagne ivoirienne avec l’objectif de conserver son titre acquis deux ans plutôt au Cameroun, après avoir échoué en finale face à l’Algérie en 2019.

CGD/AMD/BK/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-BASKET / Coupe du maire de Dakar : le DUC s’adjuge le trophée pour la deuxième année consécutive

Dakar, 20 juil (APS) – L’équipe du Dakar université club (DUC) a remporté, samedi, p…