Kédougou 15 déc (APS) – Le ministre des Mines et de la Géologie Oumar Sarr a procédé, vendredi, à la remise de cinq unités de traitement à cinq GIE s’activant dans l’orpaillage sur le site de Karakhéna.

”Nous avons acheté cinq unités de traitement que nous avons remises aux orpailleurs traditionnels de Karakhéna dont l’objectif dans le futur est la création d’un comptoir. Nous envisageons d’en donner une dizaine dans les prochains jours”, a déclaré Oumar Sarr.

Il intervenait à la clôture de l’atelier de partage de la stratégie d’encadrement de l’exploitation minière artisanale suivi d’une remise d’unités aux GIE d’orpailleurs en présence du gouverneur de la région de Kédougou Mariama Traoré.

Le ministère des Mines et de la Géologie envisage d’organiser les orpailleurs clandestins de la région de Kédougou en les formalisant en GIE.

”On a estimé qu’il y a plus de cinq tonnes d’or qui sont produites chaque année et nous n’en voyons pas la couleur. Et c’est 200 milliards et il y a beaucoup de dommage environnemental au niveau de la Falémé”, a relevé Oumar Sarr.

Durant son séjour, M. Sarr a lancé le démarrage des travaux des opérations minières de la société Sored Mine dans la commune de Khossanto.

”Nous avons été hier dans la commune de Khossanto pour lancer le démarrage de l’exploitation de l’or de Sored Mine et voir les dispositions sociales et environnemental prises par la société minière”, a-t-il dit.

Le ministre des Mines et de la Géologie et sa délégation ont effectué aussi une visite technique pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de construction du Centre d’intégré d’encadrement de l’exploitation minière artisanale.

 

PID/OID/AKS

 

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

MONDE-SENEGAL-ECONOMIE / Six milliards de CFA des EAU à trois fonds de financement spécial pour la pêche

Dakar, 27 fév (APS) – Les Emirats arabes unis, par la voix de leur ministre en charg…