Kaolack, 19 juin (APS) – La commission de supervision, de contrôle et de suivi de la mise en place des semences, engrais et matériel est à pied-œuvre pour pouvoir assurer une bonne campagne agricole, a affirmé, lundi, Samba Ndao Tall, directeur régional du développement rural (DRDR) de Kaolack (centre) dans un entretien avec l’APS.

”’Cette année encore, l’Etat appuie les agriculteurs en semences d’arachide et d’espèces diverses, en engrais et en matériel agricole. Cet appui d’intrants est suivi par les quarante-trois commissions de supervision, de contrôle d’intrants subventionnés mises en place par l’Etat du Sénégal et installées par l’autorité administrative dans la région’’, a-t-il expliqué.

A Kaolack, la commission a commencé à travailler depuis le 28 mai avec la réception des premières quantités d’arachide, le premier intrant mis en place. Après l’arachide, commencent à venir les autres intrants tels que le maïs, le sorgho, le niébé et le sésame, mais aussi les engrais minéraux et organiques.

”A la date du 19 juin, sur un quota d’environ douze mille tonnes d’arachide, Kaolack en a reçu presque dix mille tonnes, soit 89% des taux de prévisions. Sur ces quantités, Kaolack a vendu près de sept mille tonnes, soit environ soixante-dix mille tonnes des quantités reçues’’, a souligné le DRDR.

Ce taux est ‘’satisfaisant’’, selon Samba Ndao Tall, qui dit avoir foi qu’avant l’installation définitive de l’hivernage, ”on aura terminé” avec les sessions de semences d’arachide et celles d’espèces diverses dans cette partie du Sénégal qui a enregistré ses premières pluies dans la nuit de dimanche à lundi dernière.

”Kaolack a enregistré ses premières pluies avec d’abord le département de Nioro du Rip qui en a enregistré, le 15 juin dernier, des pluies qui ont varié entre 5 et 15 millimètres. Dans la nuit du 18 au 19 juin, le département aussi a enregistré 23,2 millimètres de pluies, la plus grande quantité. Parce qu’il y a eu sept autres postes qui varient entre cinq et dix millimètres’’, a souligné M. Tall dans cet entretien exclusif avec l’APS.

”Nous avons espoir qu’avant le 25 juin on aura des quantités de pluies plus importantes. Mais, pour le moment, les quantités de pluies reçues ne sont pas suffisantes pour entamer les grands semis, en dehors du mil qui a été réalisé à sec’’, a indiqué Samba Ndao Tall.

L’Etat accompagne les agriculteurs avec une importante subvention sur les intrants agricoles, en plus de l’encadrement technique et du suivi assuré par les services technique et l’administration territoriale, selon le DRDR de Kaolack.

ADE/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE /  Plaidoyer pour que le 26 septembre soit déclaré jour férié

Dakar, 19 avr (APS) – Le deuxième vice-président de l’association nationale des familles d…