Kaolack, 26 août (APS) – Les responsables du district sanitaire de Kaolack (centre) comptent mettre en oeuvre tous les moyens à leur disposition pour prévenir les maladies hydriques durant cette période d’hivernage, a appris l’APS, samedi, du médecin-chef de ce service de santé, Dr Niène Seck.

”Nous misons surtout, d’abord, sur la communication et la sensibilisation des populations par rapport à l’hygiène des mains, au traitement de l’eau et au recours précoce aux soins de santé”, a indiqué Dr Seck qui s’exprimait lors d’une activité de don de sang qu’il a initiée pour renforcer la banque de sang du Centre hospitalier régional El Hadji Ibrahima Niass (CHREIN) de Kaolack.

En outre, souligne-t-il, le service d’hygiène, qui est le bras technique du district sanitaire de Kaolack, en collaboration avec les collectivités territoriales, est en train de développer un plan de communication, de désinfection et de désinsectisation.

”Des activités de sensibilisation des populations sont régulièrement menées par rapport à l’hygiène des mains, l’hygiène alimentaire et de l’eau’’, a dit le médecin-chef qui note que ‘’beaucoup de cas’’ de paludisme sont enregistrés à Kaolack.

Toutefois, il a déploré le problème de ”visibilité sur les données” à cause du mouvement d’humeur des organisations syndicales qui procèdent à une rétention des données.

”On ne peut pas s’aventurer à donner des chiffres exacts, mais le district sanitaire de Kaolack a une incidence très élevée dans la région’’, a regretté Dr Niène Seck qui, à un mois de la célébration du Gamou international de Médina Baye, a soutenu que la santé occupe une ‘’place importante’’ dans l’organisation de cet évènement qui  sera organisé dans plusieurs foyers religieux de la commune.

”Dans l’organisation de ces manifestations religieuses, la santé y occupe trois volets, préventif, promotion et curatif. Et cela, nous le faisons en collaboration avec la Croix-Rouge, les sapeurs-pompiers qui se chargent de la référence et du secourisme, mais aussi d’organisations qui appuient le district sanitaire dans la prise en charge des malades’’, a-t-il expliqué.

Prenant part aux réunions du Comité départemental de développement (CDD) et du Comité régional de développement (CRD) organisées pour préparer le Gamou de Médina Baye, Dr Seck a assuré que ‘’toutes les dispositions’’ seront prises, le moment venu, pour permettre aux pèlerins de venir prendre part à cet évènement religieux et de rentrer paisiblement.

ADE/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Élevage : le chef de l’État fait plusieurs recommandations au gouvernement

Dakar, 22 mai (APS) – Le président de la République a fait une série de recommandations au…