Kaolack, 15 déc (APS) – Le camp militaire Sémou Djimit Diouf de Kaolack a abrité, vendredi, les 49 ans du 3e bataillon d’infanterie à travers une fête dénommée ‘’Mbossé 2023’’, a constaté l’APS.

La manifestation à laquelle ont pris part le préfet de Kaolack, Latyr Ndiaye, le chef d’état-major de l’armée de terre, le général Souleymane Kandé et le commandant de la zone militaire numéro 3, le colonel Diouma Sow a été une occasion de rendre hommage aux soldats et anciens ayant servi dans ce corps.

‘’La légion, 49 ans d’engagement et de sacrifice’’ est le thème de l’édition de la fête patronal de ce bataillon d’infanterie, une tradition qui a pour vocation de raffermir les liens entre les composantes de l’Armée’’, a expliqué le lieutenant-colonel Malick Sadji, chef de corps du 3e bataillon d’infanterie.

”Quand on dit 49 ans d’engagement et de sacrifice pour la légion, qui est l’autre appellation du 3e bataillon d’infanterie, ce ne sont pas seulement des mots vains. Depuis son existence, le bataillon a montré qu’il est l’un des fleurons de cette armée, qui n’a pas fini de démontrer son efficacité sur le terrain’’, a-t-il fait valoir.

Selon l’officier, ce bataillon s’est sacrifié tout le long de son existence. Il en veut pour preuve la date du 23 juillet 1995, à Babonda, dans le sud du pays, où le  bataillon avait perdu 23 éléments.

‘’Ce section de légionnaires, sous les ordres du lieutenant-colonel Babacar Diouf, était tombée dans une embuscade et les rebelles étaient en surnombre. Malgré cela, ils se sont battus jusqu’au sacrifice ultime. C’est cet héritage là que nous essayons de porter sur nos épaules’’, a rappelé le lieutenant-colonel Malick Sadji.

‘’Chaque année qui passe est une nouvelle page écrite dans le livre de l’histoire de la légion, une histoire marquée par le dévouement, la loyauté et le courage’’, a-t-il commenté.

Il a insisté sur le fait que l’engagement ne se mesure pas seulement en année mais en actions concrètes, en sacrifices personnels consentis pour le bien collectif.

‘’Les légionnaires ont été les gardiens infatigables de la paix, les protecteurs dévoués de la sécurité et les artisans d’un Sénégal dans toute son intégrité’’, a-t-il ajouté.

Beaucoup de rescapés de Babonda ou d’autres théâtres d’opérations ayant pris part à cette ‘’fête Mbossé 2023’’, paraissant ordinaires, mais ont eu des ‘’destins extraordinaires’’, a salué le chef de corps du 3e bataillon d’infanterie de Kaolack.

‘’Ces gens ne réclament rien mais, pourtant, ils méritent tout. En mon nom, le bataillon leur présente tous les honneurs. En retour, nous les héritiers de cette épopée promettons de maintenir le flambeau haut’’, a-t-il dit.

Une cérémonie de remise de décorations, le chant de la légion, un défilé à pied et motorisé, une animation culturelle, des démonstrations dynamiques, entre autres, ont rythmé la ‘’fête Mbossé’’.

 

ADE/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AGRICULTURE / L’ISRA dans une dynamique de produire des semences de prébase adaptées au changement climatique

Dakar, 27 fév (APS) – L’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) est dans une dy…