Kaolack, 23 nov (APS) – Des agents de santé et des acteurs communautaires venant de plusieurs localités du pays ont été sensibilisés à Kaolack (centre)  sur les missions de l’Agence de réglementation pharmaceutique (ARP) et la loi sur les médicaments, a constaté l’APS.

Pendant trois jours, des pharmaciens d’officine, des prestataires de santé ainsi que des acteurs communautaires, notamment les relais et ‘’badiénou gox’’ (marraines de quartier) ont bénéficié d’un renforcement de capacités dans diverses thématiques, dont la pharmacovigilance, l’inspection qui permet d’identifier les atouts et les contraintes du sous-secteur de la pharmacie, entre autres.

‘’C’est un exercice qui est important, surtout dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions législatives et réglementaires qui régissent la pharmacie. C’est dans ce cadre que nous avons partagé avec les parties prenantes le contenu de la loi portant sur les médicaments, les autres produits de santé et la pharmacie’’, a souligné Alassane Mbengue, secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

M. Mbengue a rappelé que cette loi a été adoptée par l’Assemblée nationale en juin 2023, pour ‘’poser le cadre juridique et institutionnel’’ du sous-secteur de la pharmacie.

Prenant part à cette formation, Mame Ndack Ndiaye, présidente régionale du réseau des ‘’badiénou gox’’ de Fatick, a salué l’initiative, assurant que les acteurs communautaires sont bien outillés pour pouvoir jouer le rôle de vulgarisation chez les populations à la base.

Son homologue de Kaolack, Anta Ly Dia, a indiqué que les ‘’badiénou gox’’ constituent un ‘’trait d’union’’ entre les services de santé et les populations.

‘’Le fait de disposer d’une certaine connaissance du travail des agents de santé et des pharmaciens ne fait que nous renforcer au grand bénéfice des populations parce que le bien-être est notre raison d’être’’, a magnifié Mme Dia.

ADE/MTN/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Des participants au dialogue national proposent la date du 2 juin pour la présidentielle

Dakar, 27 fév (APS) – Les participants au dialogue national ont proposé à ce que le chef d…