Dakar, 20 juil (APS) – Les athlètes de 13 fédérations sénégalaises vont bénéficier, durant les trois prochaines années, d’une formation dans des centres d’entraînement en Chine, en vue d’une bonne participation aux Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) 2026 prévus à Dakar, a annoncé, jeudi, le coordonnateur de cet évènement sportif, Ibrahima Wade.

Il s’exprimait lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il est revenu  sur une mission chinoise ayant séjourné au Sénégal pendant 21 jours pour étudier la faisabilité d’un appui de la Chine dans le cadre de la préparation et de l’organisation des JOJ 2026. La délégation chinoise était conduite par Lyu Guoguang.

‘’La requête du Sénégal portait sur dix fédérations. Au terme de la mission, nous sommes montés à 13 fédérations pour lesquelles, à partir de juillet 2024 et jusqu’en juillet 2026, et pendant trois mois, 10 athlètes (dont cinq filles) de chaque fédération vont partir en Chine dans les plus grands centre d’entraînement’’, a-t-il dit.

Selon M. Wade, chaque fédération sera aussi représentée par un ou deux techniciens. ‘’Nous avons choisi de mettre à profit les vacances de 2024, 2025 et 2026 pour les emmener en Chine et recevoir parallèlement des entraîneurs et experts chinois pendant leur scolarité à Dakar’’, a-t-il expliqué.

‘’Ces 13 fédérations sont sur les starting-blocks pour une préparation au cours des trois prochaines années, pour que des jeunes athlètes sénégalais puissent relever le défi’’, a-t-il dit.

Le coordonnateur des JOJ 2026 a également assuré que les fédérations sélectionnées recevront des équipements de la Chine.

Il a aussi assuré que le Sénégal a reçu ‘’l’accord et la bonne intention’’ de Pékin d’accompagner l’organisation de la cérémonie d’ouverture et de clôture des jeux.

‘’La délégation était composée d’experts et de chorégraphes qui ont rencontré des acteurs culturels du Sénégal. Nous nous nous sommes accordés sur une feuille de route avec l’identification claire des profils qui iront en Chine pour se former’’, a-t-il fait savoir.

Ibrahima Wade a salué ‘’la réelle volonté’’ de la Chine d’accompagner le Sénégal. ‘’Cela nous rassure et tout est mis en avant pour arriver aux résultats escomptés’’, a-t-il dit.

M. Wade a par ailleurs évoqué les autres chantiers en cours avec la Chine, dont ‘’le projet de construction d’un musée et d’un siège du Comité olympique ainsi qu’un appui logistique en matériels et équipements’’.

SK/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION-SOCIETE / L’IFAN présente trois travaux de recherche pour aider à mieux comprendre les inégalités de genre

Dakar, 28 mai (APS) – L’Institut fondamental d’Afrique noire de l’Université Cheikh Anta D…