Kaolack, 13 mai (APS) – Le chargé de communication du programme ‘’NEKKAL’’ (mon état civil, ma citoyenneté), Ibrahima Etia, a annoncé vendredi un ‘’vaste chantier’’ de digitalisation de l’état civil dont la première étape a été la numérisation des registres.

‘’Nous sommes en train de travailler sur un vaste programme de digitalisation de l’état civil au Sénégal. La première étape a consisté à numériser les registres d’état civil’’, a-t-il notamment déclaré, soulignant que ‘’plus de six millions d’actes d’état civil’’ ont été numérisés sur un objectif de quinze millions d’actes.

Ibrahima Etia s’exprimait à Kaolack (centre) à l’arrivée, dans cette ville, de la caravane nationale de sensibilisation sur l’état civil initiée par le ministère des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des territoires, à travers sa direction générale de l’état civil.

Cette activité qui entre dans le cadre du programme ‘’NEKKAL’’ (mon état civil, ma citoyenneté), a été une occasion pour les équipes de la direction générale de l’état civil d’indiquer que cette nouvelle structure est en train de changer le visage du Sénégal, avec la construction de nouveaux centres d’état civil et des centres secondaires entièrement équipés, pour l’établissement de ce ‘’précieux’’ document.

‘’On a lancé récemment un vaste programme de formation des différents acteurs que sont les officiers d’état civil, les agents et autres archivistes et ce, depuis plus d’une semaine. Et ceux de Kaolack vont démarre à partir du 16 mai prochain (mardi)’’, a-t-il annoncé.

Révélant que dans la commune de Kaolack tous les registres d’état civil ont été numérisés, le chargé de la communication de la direction qui s’en charge a expliqué la prochaine va consister à l’indexation des données et à l’interconnexion des différents centres d’état civil qui seront équipés en solution informatique.

”L’idée, à terme, c’est de pouvoir faire en sorte que chaque sénégalais, quel que soit son lieu de résidence ou de travail, de pouvoir se faire délivrer un acte d’état civil sans avoir besoin de se déplacer d’une localité à une autre. C’est un vaste chantier de modernisation de l’état civil sur lequel on est en train de travailler suivant la vision du chef de l’Etat, le président Macky Sall, qui a placé l’état civil en priorité nationale’’, a dit Ibrahima Etia.

ADE/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans REGIONS

Voir aussi...

SÉNÉGAL-SANTE-COLLECTIVITES / Tivaouane : Un chirurgien-dentiste lance les activités d’un bloc dentaire par des consultations et des soins gratuits

Tivaouane, 26 mai (APS) – Le chirurgien-dentiste Babacar Ndiaye Amdy Diouf a lancé, …