Dakar, 13 mai (APS) – La quasi-totalité des journaux du week-end ont réservé leurs manchettes à la mobilisation, vendredi, à Dakar, des opposants sénégalais contre une éventuelle candidature du président Macky Sall à l’élection présidentielle de février 2024.

Des milliers de personnes ont pris part au rassemblement tenu par le Mouvement des forces vives de la nation-F24, regroupant différentes franges de l’opposition et de la société civile, pour protester contre une éventuelle candidature de Macky Sall à l’élection présidentielle de février 2024 et réclamer la libération de ceux qu’ils considèrent comme des détenus politiques.

La manifestation autorisée par le préfet de Dakar s’est déroulée à la place de la Nation (ex-place de l’Obélisque), de 15 h à 19 h, devant une foule nombreuse, selon des images diffusées par des télévisions et des plateformes de réseaux sociaux.

A travers une méga mobilisation à la Place de la Nation, ‘’le F24 avertit Macky Sall’’, affiche en Une Sud Quotidien. Dans ses colonnes, le journal signale que plusieurs leaders de partis et de mouvements politiques et des membres de la société civile ont répondu présent à cette manifestation autorisée.

‘’Ils ont tous averti le président Macky Sall des conséquences qui peuvent découler de sa volonté de briguer une troisième candidature, mettant en garde le chef de l’Etat contre toute tentative d’écarter des adversaires politiques de l’élection présidentielle de 2024’’, rapporte le quotidien du groupe Sud Communication.

De manière générale, les journaux ont évoqué une forte mobilisation des protestataires tout en attirant l’attention des lecteurs sur les divergences et contradictions au sein de l’opposition.

C’est ainsi que Vox Populi relève une ‘’forte mobilisation ternie par la furie des pastefiens (partisans d’Ousmane Sonko) sur Khalifa Sall et Pape Djibril Fall).

‘’Le rassemblement organisé hier par la plateforme Forces vives de la nation (F24) a été marqué par une forte mobilisation. C’est une marée humaine qui a envahi la Place de la Nation. Mais cette démonstration de force réussie par le F24, pour ce qui était son baptême du feu en termes de mobilisation des masses, a été ternie par les inimités qui rongent la principale coalition de l’opposition, Yewwi Askan-wi (YAW)’’, fait savoir le journal.

Khalifa Sall, le patron de Taxawu Senegaal, et Pape Djibril Fall, leader du mouvement les Serviteurs, ont essuyé des huées de la part des partisans d’Ousmane Sonko lors du grand rassemblement pacifique du mouvement F24. Les Patriotes n’ont pas suivi la consigne de leur leader qui leur avait demandé de réserver un standing ovation aux leaders qui se relaieront à l’estrade. La rencontre entre le président Macky Sall et Barthelemy Dias, maire de Dakar est passée par là, croit savoir Le Quotidien.

L’Observateur parle de ‘’foule et pagaille’’ au sujet de ce rassemblement de protestation, faisant notamment remarquer que les militants et sympathisants de la plateforme F24 ont massivement répondu à l’appel du premier rassemblement contre une éventuelle candidature de Macky Sall à la présidentielle de 2024.

La publication signale que la manifestation a été émaillée d’incidents sur fond de guerre de pancartes et de huées contre l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall et le jeune opposant Pape Djibril Fall.

‘’Ligne de fracture !’’, s’exclame de son côté le journal Enquête qui estime que la crise au sein de la principale coalition de l’opposition, Yewwi Askan-wi, a gâché la fête.

Pour son édition du week-end, Le Soleil s’est affranchi de la politique sénégalaise en amenant ses lecteurs dans l’univers de Zhao Leji, le président de l’assemblée populaire de Chine attendu dimanche à Dakar pour une visite officielle de 72 heures au Sénégal.

AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans LA UNE
Comments are closed.

Voir aussi...

AFRIQUE-FRANCE-FOOTBALL / Chancel Mbemba : « Je veux que tous les bons joueurs sénégalais viennent à l’OM »

Dakar, 30 mai (APS) – Le vainqueur de l’édition 2023 du prix Marc-Vivien Foé, le déf…