Dakar, 28 nov (APS) – Le directeur général de l’’Office national de l’assainissement du Sénégal, Mamadou Mamour Diallo, s’est dit satisfait des mesures anticipatives ayant permis de réduire de manière significative les inondations à Dakar et dans certaines villes de l’intérieur du pays durant l’hivernage dernier.

“Beaucoup d’efforts ont été faits cette année par nos équipes et l’un des axes majeurs, c’est le démarrage précoce des travaux, notamment au mois de mars. Rien que pour la région de Dakar, pour un réseau de 200 kilomètres, nous avons réalisé des opérations pré-hivernage qui tournent autour de 70% et 80%”, a-t-il déclaré.

Mamadou Mamour Diallo intervenait, mardi, à Dakar, lors de la journée d’évaluation de la gestion de l’hivernage 2023, pour faire le point sur les actions phares menées ainsi que les moyens importants engagés par l’Etat du Sénégal dans la lutte contre les inondations.

Cette journée, organisée en partenariat avec l’ONG Speak-UP Africa, a été un cadre pour la direction de l’ONAS de partager avec certains élus territoriaux, ainsi que les organisations communautaires de base (OCB) la stratégie que l’Office a déployée dans la gestion des inondations.

“La deuxième action que nous avons menée, c’est l’entretien de nos équipements et de nos ouvrages d’assainissement, à savoir les stations d’épuration, stations de pompage, les stations de gestion de boues de vidange mais également du réseau de façon générale”, a dit M. Diallo.

En plus de cela, a-t-il ajouté, ”nous sommes attachés à travailler dans ce qu’on appelle le programme de lutte contre les inondations avec l’indentification de pas mal de points dans le pays et un ciblage qui a été fait en 2023 et un autre sera fait en 2024″.

“Pas mal de points qui ont jadis connu des inondations ne l’ont pas connu cette année. On se rappelle les difficultés qu’on a eues par le passé au niveau de l’hôpital Philipe Maguilène Senghor qui a été même englouti par les eaux en 2021 et 2022. Cette année, cela a été un mauvais souvenir”, s’est-il félicité.

Mamadou Mamaour Diallo a indiqué également d’importants moyens ont été investis à Yoff, à Nord-Foire et à la Cité Ouest-Foire pour ”permettre d’assainir toutes ces zones qui étaient dans le passé sous les eaux”.

Le DG de l’ONAS s’est félicité aussi de la maîtrise par ses équipes du bassin de rétention de la zone de captage, des améliorations notées dans la gestion des inondations dans le département de Keur-Massar.

S’agissant de la situation de la ville sainte de Touba, il estime que ”d’importants efforts ont été consentis par l’Etat pour limiter les désagréments” dans cette agglomération qui ”a connu de fortes pluies en 2023“.

ABD/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…