Ganguel Soulé (Kanel), 28 nov (APS) – Le président de l’Union des producteurs de riz du Sénégal, Mamoudou Kane, a plaidé, mardi, pour plus d’accompagnement en matériels agricoles et en financements.

”Nous avons besoin de matériels agricoles, dont des tracteurs, parce que nous voulons faire une double culture et il nous faut, pour cela, du matériel afin d’atteindre l’autosuffisance en riz. D’autres producteurs de la zone n’ont pas de station de pompage”, a déclaré le producteur lors d’une visite des casiers rizicoles de Orkodiéré et Ganguel Soulé, en présence du préfet de Kanel.

A défaut de stations de pompage, le producteur rizicole a proposé une réduction de la taxe sur le gasoil, ‘’pour que les acteurs puissent utiliser leurs motopompes”

Mamoudou Kane affirme que la région de Matam peut être ”le grenier” du Sénégal, estimant qu’il faut ”un accompagnement pour atteindre cet objectif”. ”Nous souhaitons aussi plus de compréhension de la banque [Banque agricole] envers les producteurs qui ont du mal à rembourser les dettes contractées”, a-t-il laissé entendre.

De son côté, le chef d’agence de la Banque agricole, Pape Adama Dieng, a indiqué que l’institution bancaire dédiée aux paysans a financé la campagne précédente pour un montant de 800 millions de francs CFA sur toute l’étendue de la région.

Il a ajouté que des impayés ont été enregistrés concernant le casier de Orkodiéré dont le taux de remboursement est de 70%.

AT/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…