Dakar, 4 déc (APS) – Un spécialiste de l’aménagement et du  développement territorial  a préconisé, lundi, une prospective territoriale, pour assurer une gouvernance vertueuse des espaces urbains et ruraux.

 

”Il faut une prospective territoriale en engageant la réflexion sur le devenir du territoire d’ici 20-30 ans”, a dit le professeur Amadou Diop, concepteur du master +Aménagement du territoire, décentralisation, développement local+ du département de Géographie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

 

Il prenait part lundi, à Dakar, à une séance académique en présentiel et en ligne axée sur le thème ”Contribution de l’aménagement du territoire et de la décentralisation dans le développement national”. Cette séance a été initiée par l’Académie nationale des Sciences et Techniques du Sénégal (ANSTS).

 

Il estime que ”la réflexion sur l’aménagement du territoire implique une vision plus stratégique”.

 

C’est pourquoi il a suggéré d’assurer une  ”meilleure articulation entre l’Etat et ses territoires, une co-gestion et une co-responsabilité basée sur une approche inclusive et participative dans un contexte de consolidation de l’unité nationale, de solidarité régionale et d’ouverture mondiale”.

 

”Il faut décentraliser pour ne pas déconstruire cette unité nationale et construire des territoires de développement”, a-t-il recommandé. “Les espaces ruraux et urbains doivent être considérés de la même manière, ils ne doivent pas être disséqués”, a-t-il ajouté.

 

L’expert a également préconisé de doter les terroirs de compétences économiques, en soulignant que l’agriculture et l’élevage ne sont pas des compétences transférées.

 

Sous ce rapport, il estime que tant que les territoires n’auront pas de compétences économiques, ils continueront de faire du social. ”Il faut intégrer et formaliser les budgets des territoires dans le budget général”, a t-il recommandé.

 

NSS/ADL/ASG

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …