Kaolack, 4 déc (APS) – Le conseil départemental de Kaolack (centre) a abrité lundi un atelier de lancement de la mission d’accompagnement à la création et à la formalisation de toutes les petites et moyennes entreprises (TPME) constituées par des femmes et à la création de clubs d’hommes engagés, a constaté l’APS.

Financé par la Direction générale de la coopération au développement et de l’aide humanitaire du royaume de Belgique, cet atelier est piloté par l’ONG belge ‘’Echos Communication’’ dans les régions de l’Oriental du Maroc, dans la Boucle du Mouhoun au Burkina Faso et dans le département de Kaolack, au Sénégal.

 “L’objectif de cet atelier est de faire le point sur le travail que nous menons depuis plusieurs mois au côté du conseil départemental pour faire un bilan à mi-parcours, le constat sur nos réalisations et tracer quelques perspectives pour l’avenir’’, a expliqué le président du conseil d’administration de l’ONG belge ‘’Echos Communication’’, Oscar Kombila.

Il a indiqué que cette initiative est destinée à renforcer les femmes au plan économique, à travers les TPME.

Le président de la commission coopération décentralisée et partenariat du conseil départemental de Kaolack, Yatma Diop, trouve un ‘’grand intérêt’’ dans ce projet pour ce département, particulièrement pour les femmes.

Les bénéficiaires sont membres de 11 groupements d’intérêt économique (GIE) de différentes communes du département, qui vont être autonomisées grâce à ce projet.

Le point focal de la promotion à l’égalité des genres (PEG) signale que les femmes verront leurs capacités renforcées dans différents domaines d’activités, comme les techniques de transformation des fruits et légumes, la saponification, le développement communautaire, la création de richesse, entre autres.

La rencontre, qui a duré une journée, a réuni plusieurs groupements féminins des communes de Kaolack, Keur Socé, Kahone et Latmingué. Des attestations de fin formation ont été remises aux GIE.

D’un délai d’exécution de trente mois, ce programme est mis en œuvre par le centre de coaching territorial de Kaolack.

La première vice-présidente du Conseil départemental de Kaolack, Ndèye Maty Cissé, a présidé les travaux de l’atelier de lancement.

MBT/ADE/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-GENRE / Vers la création d’un Conseil national des femmes 

Dakar, 2 mars (APS) – Le Premier ministre, Amadou Ba, a annoncé, vendredi, à Dakar, …