Dakar, 24 oct (APS) – Le président de la transition au Gabon, Brice Clotaire Oligui Nguema, a radié des effectifs de l’armée et de la garde républicaine le directeur général des renseignements de la présidence gabonaise, Fréderic Bongo, un demi-frère du président déchu, Ali Bongo, a-t-on appris, mardi, de plusieurs sources médiatiques.

Selon un décret du nouveau chef de l’État, il est reproché à ce dernier les griefs suivants : ‘’faute contre l’honneur, la probité et les devoirs généraux’’, des ‘’fautes contre la discipline militaire’’ et des  ‘’manquements aux règles d’exécution de services’’.

Fréderic Bongo, membre de la garde républicaine, était en même temps le directeur général des services spéciaux, le service de renseignement de la présidence gabonaise.

Sa radiation n’est pas une première puisque, le 12 mars 2022, alors que son demi-frère Ali Bongo était encore chef de l’État, il avait déjà été visé par une mesure similaire, à l’issue d’un conseil de discipline.

La décision n’avait pas été entérinée à l’époque par le président gabonais.

Cette mesure du président de la transition et ancien collègue de Fréderic Bongo à la garde présidentielle survient au moment où les États-Unis annoncent avoir suspendu une partie de leur aide au Gabon, à la suite du coup d’État du 30 août dernier ayant renversé Ali Bongo, selon les mêmes sources.

ABB/SBS/AB/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

MONDE-AFRIQUE-SANTE / Couverture sanitaire universelle: des ministres africains plaident pour une mobilisation des ressources domestiques

De l’envoyée spéciale de l’APS :  Sokhna Khadidiatou Sakho Genève, 29 mai (APS) – Pl…