Diamniadio, 7 juil (APS) – Le Premier ministre, Amadou Ba, a salué, vendredi, le succès de la première édition du forum Invest-in Sénégal au cours duquel des “accords importants ont été conclus”.

“Je tiens aussi à souligner que des accords importants ont été conclus pendant ce forum Invest in Senegal, notamment l’accord d’investissement conjoint pour le développement de la zone économique spéciale de Diass, entre APIX-SA, ARISE, NRC et AFC pour un montant de 265 millions de dollars [Près de 160 milliards FCFA] en faveur du développement rapide de 220 hectares sur une partie de la ZES [zone économique spéciale] de Diass”, s’est-il réjoui à la clôture de ce forum ouvert jeudi à Diamniadio.

Le Premier ministre souligne que cet accord facilitera l’implantation d’entreprises industrielles et de services de rang mondial, créateurs de “milliers d’emplois directs”.

Il précise qu’il vient s’ajouter à celui portant sur 31 milliards de francs CFA, déjà mobilisés par l’État auprès de la Banque ouest africaine de développement (BOAD). Cette enveloppe permettra la mise en place d’infrastructures de connectivité, d’aménagements sur 100 hectares, de bâtiments administratifs et services connexes.

Amadou Ba a également signalé le contrat avec les entreprises sénégalaises SERTEM et Diass Industries chargées de la réalisation des travaux qui seront lancés en marge de la réception du terminus de la gare du Train express régional (TER) de l’aéroport international Blaise Diagne.

“Au total, avec la signature de ces conventions, 315 millions d’euros sont mobilisés, dont 80% sous forme d’investissements directs non générateurs de dette publique”, a-t-il relevé.

Amadou Ba a magnifié aussi le lancement d’un fonds de développement des territoires de 5 milliards de dollars, sous l’égide du Groupe des Nations unies sur le développement durable et l’appétence pour l’investissement de 2 milliards de livres par an par UK Export dans le but d’accompagner l’installation des entreprises britanniques au Sénégal.

Il a indiqué par ailleurs que plusieurs lettres d’intentions d’investissements privés ont été signées, notamment pour l’exploitation pétrolière et gazière, l’assainissement urbain, les zones économiques spéciales.

Amadou Ba a souligné également qu’à la suite de ces présentations et en marge des différentes sessions programmées, plus de 800 contacts ont été établis, et près de 30 projets offrant “un réel potentiel” pour le développement économique et social du Sénégal mis en lumière, lesquels projets couvrent 12 secteurs, parmi lesquels l’énergie, l’agriculture, l’industrie, le numérique, l’économie verte, etc.

Il a magnifié la présence de plus de 3200 participants venus de plus de 60 pays différents, promettant que “le Sénégal est et restera un pays Open to Business”.

“L’ambition collective qui nous anime est d’exploiter la stabilité politique du pays, son bon niveau de capital humain, ses dotations en ressources naturelles et son positionnement géographique enviable entre l’Europe, l’Amérique et l’Asie pour faire du Sénégal, dans un futur proche, une porte d’entrée incontournable”, a-t-il lancé à endroit des investisseurs.

ABD/ASG/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

MONDE-SANTE / A Genève, Docteur Ibrahima Sy présente les innovations mises en œuvre par le Sénégal

Genève 27 mai (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Docteur Ibrahi…