Kédougou, 7 juil (APS) – La mise en place des semences d’arachide a atteint un taux de 97, 68 % dans la région de Kédougou (sud-est), pour un taux de cession de 95 %, indique le rapport hebdomadaire de la direction régionale du développement rural (DRDR)

Selon ce document daté de vendredi, le processus de mise en place des intrants se poursuit normalement dans la région, signe d’un bon début de démarrage de la campagne agricole 2023, alors que tous les départements de Kédougou ont enregistré leurs premières pluies.

La direction régionale du développement rural juge normal le rythme des premières précipitations jusque-là enregistrées à Kédougou, avec 221 mm dans la commune de Saraya, 116 mm à Sabodala, 249,7 mm à Salémata.

Il y a eu 183, 9 mm dans la commune de Dakateli et 242,8 mm dans celle d’Ethiolo, contre 228,5 mm dans l’arrondissement de Fongolimbi, 209,6 mm dans la commune de Bandafassi, alors que Kédougou a enregistré 241, 2 mm.

En parallèle, la mise en place de diverses autres semences se poursuit, dont le maïs, 80 des 81 tonnes prévues ayant déjà été mises en place, soit un taux de 98, 77% pour un taux de cession de 22, 94%.

Pour le fonio, la direction régionale du développement rural fait état de taux de mise en place et de cession de respectivement 18, 52 % et 66%. Le sorgho est à 40% de mise en place et 48, 75 % de cession.

Pour la variété de riz dite Nercia, elle parle d’un taux de mise en place de 70, 71 % et de cession de 49, 57%, la variété BG- 90,2 étant à un taux de mise en place de 60, 19% et de cession de 72, 58 %. Le Sahel 108 (R1) n’a pas été mis en place.

Concernant les engrais, l’urée a été mise en place à hauteur de 43, 08%, avec un taux de cession jugé timide de 12, 75%, selon le service régional en charge de l’agriculture. Il signale que la région n’a pas encore reçu de quota pour les engrais de 6-20 – 10 et le triple 15.

Le montant des demandes de crédits de campagne dans la région de Kédougou pour le compte de La Banque agricole (LBA) s’élève à 124 795 000 francs CFA, contre cinq millions de francs CFA de crédits d’équipement.

Le programme de cession du matériel agricole aux bénéficiaires n’a pas encore été exécuté, bien que la distribution des quotas par département avait été validée suite aux comités départementaux de développement.

Les cultures sont au stade de la levée pour le deuxième semis et à 5 à 6 feuilles pour les premiers semis. La date de l’hivernage est jugée normale.

PID/BK/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FOOTBALL / Equipes nationales :  l’osmose entre les staffs en ligne de mire pour continuer à gagner

  Dakar, 15 avr (APS) – La Direction technique nationale (DTN) a réuni ce lundi…