Dakar, 14 sept (APS) – Un atelier de formation de deux jours s’est ouvert jeudi à Dakar, à l’initiative du ministère du Travail, en vue du renforcement des compétences des attachés parlementaires en matière d’évaluation des politiques publiques, a constaté l’APS.

‘’L’objectif de cet atelier de formation est de renforcer les compétences des attachés parlementaires dans les procédures, la méthodologie et les outils d’évaluation des politiques publiques’’, a expliqué Seynabou Mbaye, la directrice des relations avec les institutions au ministère du Travail.

L’atelier est organisé dans le cadre des ‘’instructions présidentielles’’ visant à ‘’rénover le service public’’ et à faire ‘’en sorte que les agents publics aient aussi bien une claire conscience des attentes placées en eux qu’un profil […] susceptible de satisfaire aux besoins complexes et nombreux du moment’’.

‘’L’État du Sénégal s’est engagé, depuis les années 1990, dans un processus d’élaboration et de mise en œuvre de politiques, de stratégies et de programmes intégrés’’, a rappelé Mme Mbaye pour parler de l’importance de cette formation dispensée aux attachés parlementaires.

Elle a évoqué ‘’la nécessité’’, pour les bénéficiaires de la formation, ‘’de développer de nouvelles aptitudes et de disposer des nouveaux outils’’ d’évaluation des politiques publiques.

Les résultats attendus du travail de l’Administration publique en général l’oblige à ‘’modifier radicalement [ses] façons de faire’’, a souligné Seynabou Mbaye, laissant entendre que c’est également valable pour les attachés parlementaires.

En tant qu’employés de l’État, ‘’nous devons nous adapter à la nouvelle dynamique de la modernisation de l’Administration publique […] et aux nouvelles tendances comme l’introduction de nouveaux outils permettant un suivi-évaluation plus efficient et efficace des résultats des actions publiques et des coûts de leur réalisation’’, a-t-elle poursuivi.

Les bénéficiaires de la formation à dispenser durant l’atelier doivent, comme tous ceux qui sont au service de l’État, ‘’veiller à ce que les moyens mobilisés permettent de produire les effets attendus de nos politiques sectorielles et d’atteindre les objectifs […] assignés’’, a recommandé la directrice des relations avec les institutions.

DOB/AB/ESF/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ISLAM-TABASKI / Richard-Toll : l’Imam appelle à ”cultiver la cohésion sociale”

Richard-Toll, 18 juin (APS) – L’imam ratib de Ndiangue, Bara Fall a appellé se…