Matam, 9 déc)APS) – Le Secrétaire général de l’Union régionale de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS), Mamadou Demba Sy, a fait part de ses “inquiétudes” relatives notamment à un faible taux de participation à Matam à l’occasion des élections de représentativité syndicale prévues mardi prochain.

Dans un entretien avec l’APS, le dirigeant syndical a exprimé ses inquiétude par rapport à un taux faible de participation en faisant allusion “aux difficultés liées au déplacement des agents” se trouvant dans les zones reculées du Ferlo et du Dandé Mayo.

Selon Secrétaire général de l’Union régionale CNTS, les membres de centrales servant dans la région de Matam évoluent principalement dans les secteurs de “l’éducation, de la sécurité sociale, de la santé, du gardiennage, des télécommunications et des collectivités locales”.

”En 2016, nous avions obtenu 26% de l’électorat et nous espérons, cette année avec l’adhésion de nouveaux syndicats atteindre au moins 30%’’, a déclaré M. Sy, ajoutant que dans la région de Matam, plusieurs centrales telles que la CNTS/FC, l’UNSAS, la FGTS/B, entre autres, participent à ces élections de représentativité syndicale.

AT/SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…