Dakar, 27 jan (APS) – Le président du Conseil national de régulation audiovisuel (CNRA), Babacar Diagne, a estimé,  samedi, à  Saly que l’Agence de presse sénégalaise (APS) peut jouer un rôle primordial dans la couverture médiatique de l’élection présidentielle du 25 février.

”Je suis convaincu du rôle primordial que l’APS peut et devra jouer à l’occasion de l’échéance cruciale que constitue cette élection présidentielle”, a-t-il déclaré à l’ouverture d’une session de formation sur la couverture médiatique du scrutin du 25 février à l’intention de journalistes de l’Agence.

La session de deux jours va essentiellement tourner autour du thème ”pour une couverture médiatique normale et responsable du processus en direction de l’élection présidentielle de février 2024”.  Les travaux se déroulent en présence du directeur général de l’APS, Thierno Ahmadou Sy.

”L’atelier d’aujourd’hui organisé en relation avec le Directeur général de l’APS – qui avec beaucoup de lucidité et d’entregent a très vite saisi les enjeux – rentre dans ce cadre et est d’autant plus pertinent qu’il s’adresse à des journalistes d’agence”, a souligné le président du CNRA.

Selon lui, à l’issue de cette session,  les participants devraient avoir une ”claire conscience” sur l’importance d’une bonne couverture de l’élection présidentielle et une ”bonne maitrise” de la réglementation applicable aux médias en période électorale.

Il a rappelé par ailleurs que tous les médias entrent dans le champ de compétence du CNRA en période électorale.

Le séminaire de formation initié par la Direction générale de l’APS, en partenariat avec le Conseil national de régulation de l’audiovisuel, a enregistré la participation de plusieurs journalistes et reporters de la rédaction centrale et des régions.

L’atelier qui prend fin dimanche est axé sur la réglementation de la couverture médiatique de l’élection présidentielle, les techniques d’écriture d’une dépêche d’agence, le rappel des principes éthiques et déontologiques, entre autres thématiques.

Les thèmes seront introduits par les journalistes Ibrahima Bakhoum et Ibrahima Sané, le juriste Matar Sall et des responsables de la rédaction centrale de l’APS.

ABD/OID/SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Macky Sall : ‘’S’il n’y a pas de consensus, je vais demander au Conseil constitutionnel de désigner mon successeur’’

Diamniadio, 26 fév (APS) – Le président de la République a déclaré, lundi, à Diamnia…