Dakar, 14 avr (APS) – Des sujets se rapportant à la politique, la justice, l’enseignement supérieur et la recherche, la situation de Sadio Mané au Bayern sont au menu des quotidiens reçus vendredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

En politique, Sud Quotidien note que le leader de Rewmi Idrissa Seck, ‘’en perte de vitesse depuis son retour dans le camp du pouvoir, est très attendu ce jour sur la question de la 3ème candidature de l’actuel chef de l’Etat’’.

M. Seck, qui doit tenir une conférence de presse dans l’après-midi, ‘’est aussi attendu sur sa participation à l’élection présidentielle de 2024 (….)’’, selon Sud qui affiche à la Une : ‘’Idy face à son destin’’.

Concernant la présidentielle, WalfQuotidien titre : ‘’Macky Sall, la stratégie du silence’’. ‘’Adorant surprendre ses hommes et les Sénégalais, Macky Sall garde toujours un silence poli sur sa participation ou pas à la prochaine présidentielle de février 2024. Un mutisme qui, au-delà de la gêne patente sur ce sujet controversé, peut bien cacher une savante stratégie’’, écrit Walf.

Vox populi présente les ‘’58 étapes qui mènent à la présidentielle de 2024’’ et parle d’un ‘’chronogramme contraignant’’ relatif à la fixation de la caution, le modèle et la fiche de parrainage, le dépôt des candidatures et la publication des listes de candidats.

‘’Le juge Amady Diouf, président de la cour d’appel de Dakar, va-t-il présider l’audience du lundi entre Ousmane Sonko et Mame Mbaye Niang ?’’, s’interroge le quotidien EnQuête.

Le journal rappelle que ‘’alors procureur de la République près le tribunal de Grande instance hors classe de Dakar, son parquet avait été accusé par les avocats de la défense d’avoir corsé le dossier comme pour enfoncer leur client’’.

Le dossier en diffamation opposant Mame Mbaye Niang à Ousmane Sonko sera devant la cour d’appel de Dakar, lundi, après le verdict du 30 mars dernier qui a condamné le leader de Pastef à 2 mois de prison avec sursis et 200 millions de FCFA de dommages et intérêts.

L’As annonce de ‘’gros nuages dans le ciel’’ pour cause de ‘’cinq mois d’arriérés d’indemnités des travailleurs du transport aérien’’.

‘’Les lenteurs et blocages notés dans le traitement des questions sociales comme leurs indemnités de sécurité aérienne et le traitement entre les catégories de travailleurs fâchent les agents de l’aviation civile et du secteur des transports aériens’’, écrit le journal.

Il ajoute : ‘’très remontés, Cheikh Wade, président de l’intersyndicale, et ses camarades menacent de paralyser le secteur aéroportuaire en cas de non-satisfaction de leurs points de revendications’’.

Le Soleil revient sur la cérémonie de réception d’équipements scientifiques pour l’enseignement supérieur présidée jeudi par le chef de l’Etat et parle d’un ‘’nouvel élan pour la recherche’’.

‘’Seront équipés cent-trente laboratoires pédagogiques et de recherche des huit universités publiques, des six ISEP, de l’EPT et les Prépa’’, écrit le journal.

Selon Le Quotidien, la réception de ces équipements, d’un coût de 52 milliards de franc Cfa, s’inscrit ‘’en droite ligne des décisions issues des concertations sur l’avenir de l’enseignement supérieur et de la recherche’’.

L’Observateur signale que le chef de l’Etat a profité de cette cérémonie pour ‘’tenir un discours de vérité aux élèves et étudiants, face à la violence physique et verbale qui gagne de plus en plus l’espace scolaire et universitaire’’.

Selon Macky Sall, ‘’l’école et l’université doivent rester des pôles d’excellence où l’on doit rivaliser non dans la violence physique et verbale, mais dans la quête des meilleurs résultats pour préparer son avenir, être utile à soi, à sa famille et à son pays’’.

Le quotidien Bës Bi s’intéresse à la situation de Sadio Mané au Bayern et parle ‘’mauvaise passe pour le roi Mané’’.

‘’En méforme depuis son retour à la compétition, Sadio Mané allie manque de temps de jeu et contreperformances. Sa brouille avec Leroy Sané est la résultante d’une somme de frustrations. A 31 ans, l’attaquant du Bayern Munich est appelé à rebondir, sous peine de voir sa carrière sombrer dans les abysses d’une descente aux enfers plus tôt que prévu’’, écrit le journal.

 

OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans LA UNE

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-SOCIAL / Conflit minier à Kanel : la société civile locale à la recherche de ”solutions adéquates”

Hamady Hounaré (Kanel), 15 avril (APS) – Des mouvements citoyens sont mobilisés aupr…