Diourbel, 12 déc (APS) – Soixante fermes polycoles et quatre fermes aquacoles ont été aménagées cette année dans la région de Diourbel (ouest) par le Projet de valorisation des eaux pour le développement des chaînes de valeur (PROVAL-CV), a affirmé, mardi, le chef du bureau des régions de Diourbel et Thiès dudit projet, Papa Codé Wade.

‘’Pour l’année 2023, on a accéléré le processus. Ce qui nous a valu comme résultats, la réalisation de soixante périmètres polycoles, ainsi que l’aménagement de huit autres fermes aquacoles au niveau de la région’’, a-t-il déclaré.

M. Wade s’exprimait ainsi lors de la réunion du Comité régional de concertation et de suivi (CRCS) du PROVAL-CV. Cette réunion a pour objectif de faire l’évaluation de la situation d’exécution des activités de l’année 2023 et présenter la programmation du prochain semestre.

‘’Sur les soixante fermes polypoles entièrement clôturées, cinquante sont dotées de mini-forages, dont trente-neuf qui sont déjà équipées de système solaire’’, a-t-il précisé.

Il a précisé que les fermes aquacoles, au nombre de quatre, ‘’sont réalisées avec des bassins de 100m3, avec en moyenne dans chaque site, six bassins et une mini écloserie (…) qui va produire des alvins qui vont alimenter les différentes fermes aquacoles’’.

Papa Codé Diouf a dans le même sillage souligné l’aménagement de huit unités de transformations pour les femmes en cours de réalisation. “Leu état d’exécution est de 80%, il ne reste que les finitions, et le matériel qui fait fonctionner ces unités doit être livré fin décembre, pour que les unités puissent être opérationnels à partir du premier trimètre de 2024’’, a-t-il expliqué.

Malgré toutes ces performances, il est d’avis que ‘’la maîtrise de l’eau constitue aujourd’hui la première étape pour atteindre les objectifs du projet, à savoir créer des emplois et améliorer les revenus des différents bénéficiaires.’’

‘’Certes, il y a le problème de la salinité de l’eau qui se pose au niveau de la région de Diourbel. Toutefois, il y a des opportunités qui s’offrent avec les nouveaux forages et les anciens qui seront réhabilités, pour que l’eau soit plus accessible aux différents producteurs de la région afin de leur permettre de faire des activités agricoles de grande envergure’’, a-t-il rassuré.

Pour l’année 2024, dit-il, les objectifs du PROVAL-CV vont consister à ‘’terminer très rapidement au courant de ce premier trimestre tous les travaux, mais aussi de voir la partie valorisation avec les différents partenaires au niveau de la région pour davantage outiller les populations’’.

MK/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…