Pikine, 23 mai (APS) – Le Collectif national des prestataires agréés de la Senelec (CNPAS) a organisé un forum, jeudi, à Pikine (ouest), dans le but d’aider ses membres à accéder davantage aux financements destinés au secteur énergétique.

‘’Nous avons organisé ce forum dans le but de moderniser nos entreprises, d’avoir un meilleur accès aux financements destinés au secteur de l’énergie, d’être en règle avec [le fisc] et les institutions sociales’’, a dit Birima Fall, le coordonnateur du CNPAS.

‘’Transition vers un développement stratégique des entreprises’’ était le thème du forum.

Pour l’organisation de cette rencontre, le Collectif national des prestataires agréés de la Senelec a fait appel à un cabinet, qui y a pris part.

Birima Fall, le coordonnateur du CNPAS

Le CNPAS, selon son coordonnateur, a signé avec une banque un accord de financement portant sur 10 milliards de francs CFA, le 18 novembre dernier.

‘’Mais nous tardons à utiliser ce financement à cause d’un manque de formalisation de nos entreprises. C’est ça qui nous pousse à organiser ce forum, dont l’un des objectifs est d’expliquer à nos membres l’importance de la formalisation des entreprises’’, a dit Birima Fall.

‘’L’énergie est la colonne vertébrale de l’économie. Nous avons jugé nécessaire de nous mettre ensemble pour […] faire appel à des spécialistes’’ qui puissent aider les membres du CNPAS à améliorer leurs performances, a expliqué Fréderic Mensah, le directeur du cabinet Elite Capital.

Ce dernier a été sollicité par le Collectif national des prestataires agréés de la Senelec pour aider ses membres à affiner leurs stratégies en vue de l’accès aux financements destinés au secteur énergétique, selon M. Mensah.

Il juge nécessaire de professionnaliser les entreprises membres du CNPAS, afin qu’elles puissent accéder davantage aux ressources financières du secteur de l’énergie.

Des participants au forum du CNPAS

‘’C’est le rôle d’Elite Capital de les renforcer et de les mettre à niveau en vue d’une bonne gouvernance, de la tenue d’une bonne comptabilité et de la déclaration fiscale et sociale, qui permettront à ces entreprises d’accéder à la commande publique’’, a précisé Fréderic Mensah.

Les prestataires de services agréés par la Senelec, la Société nationale d’électricité du Sénégal, souhaitent aussi que l’État les aide à contribuer à sa politique dont le but est de faire en sorte que tous les Sénégalais aient accès à l’électricité.

SG/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Les orientations et missions de l’OIF au menu d’échanges entre le président Faye et Louise Mushikiwabo

Dakar, 22 juin (APS) – Le chef de l’Etat sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a …