Dakar, 15 déc (APS) – L’Agence sénégalaise de la propriété intellectuelle et de l’innovation technologique (ASPIT) a sensibilisé, vendredi, des petites et moyennes entreprises (PME) et des petites et moyennes industries (PMI) au rôle de la propriété intellectuelle dans la protection des marques et des inventions, pour leur permettre de tirer un meilleur profit de leurs investissements.

Elle organise depuis ce vendredi matin à Dakar, et ce jusqu’à samedi, un atelier en collaboration avec la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD) et l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (ADPME), sur financement de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

‘’C’est notre rôle d’aider et de sensibiliser les PME/PMI et d’expliquer les enjeux de la propriété intellectuelle pour nos entreprises mais également les détenteurs de titres de propriété intellectuelle, notamment les marques ou les brevets’’, a renseigné Makhtar Dia, le directeur général de l’ASPIT.

Selon lui, la propriété intellectuelle est devenue un moyen incontournable pour que les entreprises se positionnent au niveau national et international. ‘’Si vous avez un produit que vous ne protégez pas, vous êtes en face d’un risque de piratage ou de contrefaçon’’, a-t-il expliqué.

Il souligne que c’est une ‘’lancinante question’’ et qu’il y a souvent beaucoup de contentieux au niveau des tribunaux.

‘’Les participants vont connaître l’utilité de protéger leurs produits et demain, s’ils ont un contentieux, ils sauront par où passer pour saisir les autorités compétentes’’, a-t-il fait savoir.

‘’L’OAPI a dépêché une équipe pour l’interconnexion avec les structures nationales de liaison, pour permettre d’avoir une base de données unifiée avec la chambre de commerce, l’ANSD [Agence nationale de la statistique et de la démographie], l’APIX [Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux] et d’autres structures’’, a révélé M. Dia.

Il informe aussi que parmi les mesures prévues par l’ASPIT figure l’installation d’un centre d’appui à l’invention et l’innovation à la chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar et de l’ADPME, en plus des 14 centres déjà existants au Sénégal.

‘’Sans une protection adéquate de la propriété intellectuelle, des idées peuvent être vulnérables à la contrefaçon et à l’exploitation non autorisée, mettant ainsi en péril le fruit du travail acharné et de l’ingéniosité’’, estime Aboubacar Sédikhe Sy, vice-président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar.

Il explique que la chambre de commerce a une vocation universelle d’encadrement de l’entreprise depuis la formation jusqu’à l’encadrement dans le développement de l’entreprise, y compris la protection de ses droits.

Il indique que les droits de propriété intellectuelle, tels que les brevets, les marques et les droits d’auteur, leur offrent la possibilité de tirer profit de leurs innovations, de les commercialiser efficacement et de les positionner avantageusement sur le marché local, continental et mondial.

‘’Les PME qui investissent dans la recherche et le développement doivent pouvoir bénéficier pleinement de leurs efforts’’, a souligné M. Sy.

Il estime qu’il ne faut pas ignorer les obstacles auxquels sont confrontées les PME sénégalaises en matière de propriété intellectuelle, faisant savoir que, souvent, le manque de ressources financières et d’expertise juridique constitue un frein majeur à l’obtention et à la défense des droits de propriété intellectuelle.

‘’Il est impératif que nous travaillions collectivement pour surmonter ces obstacles, en renforçant les capacités de ces entités économiques, en leur offrant un accès facilité à l’information et en promouvant la sensibilisation’’, a-t-il déclaré.

MFD/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHE / Cap-Skirring: trois morts et un disparu dans le chavirement d’une pirogue

Ziguinchor, 20 fév (APS) – Trois pêcheurs ont péri dans le chavirement d’une p…