Dakar, 2 sept (APS) – Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe a rendu hommage à l’ancien joueur international malien, Salif Keita décédé, ce samedi à Bamako à l’âge de 76 ans.

Dans un communiqué publié, samedi soir, la CAF a “présenté ses condoléances à la famille, à la Fédération malienne de football, aux amis et aux collègues de l’ancien joueur international malien”.

“En 1972, Salif Keita fut l’un des protagonistes de l’épopée des Aigles à la Coupe d’Afrique des nations, qui a vu le Mali finir deuxième de la compétition”, a rappelé l’instance en charge du football africain.

Premier ballon d’or africain en 1970 et légende du football malien, Salif Keita s’était révélé entre 1962 et 1972 à Saint-Etienne en France.

L’international malien a débuté sa carrière à l’AS Real de Bamako avec qui il a remporté trois fois la Coupe du Mali. Le défunt fut aussi sociétaire du Stade malien.

Salif Keita, surnommé la panthère noire, a remporté trois fois le Championnat de France avec Saint-Etienne (1968, 1969 et 1970) ainsi que deux Coupes de France (1968 et 1970).

« La panthère noire s’en est allée, emportant avec elle un morceau de notre club. Salif Keita, nous pleurons ta disparition », a salué Saint-Etienne sur ses comptes sociaux.

En cinq saisons avec les Verts, Keita a inscrit 140 buts en 185 matchs. La légende malienne a poursuivi sa carrière à l’Olympique de Marseille.

Par la suite il avait déposé ses baluchons à Valence en Espagne, puis au Sporting Portugal, avant de partir aux États-Unis d’Amérique.

SK/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-COMMERCE-APPEL / L’Association des boutiquiers-détaillants appellent à des assises nationales du commerce

Thiès, 19 mai (APS) – L’Association des boutiquiers-détaillants du Sénégal (ABDS) a …