Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (centre), El Hadji Alé Niang, est décédé, mardi, à Dakar, des suites d’une longue maladie, a appris l’APS des proches du défunt.

“Pa Alé”, comme il était affectueusement appelé par les habitants de Bambey, était un acteur culturel d’envergure qui a servi pendant de longues années l’administration territoriale.

Il a travaillé trente-sept ans à la préfecture de Bambey, comme un commis. Il a occupé les postes de chef du bureau électoral, avant de servir comme comptable et chef de protocole du préfet successivement.

“En plus d’être un vaillant agent de l’administration, El Hadji Alé Niang a été un acteur culturel et un promoteur de la culture. Il a tout donné à Bambey qu’il a tant aimé”, a témoigné le journaliste local Malick Ciré Sy. Il a rappelé que le défunt avait vu le jour à Gossas, une commune de la région de Fatick, voisine de celle de Diourbel dont dépend Bambey.

El Hadji Alé Niang fut danseur, metteur en scène, chorégraphe et acteur du cinéma, “un passionné de la culture”, selon Malick Ciré Sy. “C’est pourquoi je l’ai surnommé la pieuvre culturelle du Baol”, a-t-il ajouté.

Le défunt, dont l’amour pour la culture l’a conduit à jouer dans “Guelwaar”, film de Sembène Ousmane, est l’auteur d’un livre intitulé “Aperçu historique sur le Baol, le Cayor et le Sine”.

MS/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Création d’emplois, réduction du coût de la vie : le patronat aux côtés de l’Etat

Dakar, 23 avr (APS) – Le secteur privé sénégalais a pris l’engagement mardi d’’’acco…